Wall Street ouvre proche de l'équilibre au lendemain d'une baisse

Wall Street ouvre proche de l'équilibre au lendemain d'une baisse
Le New York Stock Exchange (NYSE) à Wall Street (New York), le 9 décembre 2020

AFP, publié le mardi 12 janvier 2021 à 16h15

La Bourse de New York était quasiment stable mardi en début de séance dans un marché s'interrogeant sur les hauts niveaux des indices et cherchant à repartir de l'avant au lendemain d'un repli.

Vers 15H00 GMT, l'indice des valeurs vedettes, le Dow Jones Industrial Average, grappillait 0,02% à 31.015,26 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, montait de 0,20% à 13.062,28 points et l'indice élargi S&P 500 s'appréciait de 0,04% à 3.801,12 points.

Lundi, Wall Street avait fini dans le rouge, marquant une pause après avoir atteint des records la semaine précédente.

Pour Patrick O'Hare de Briefing, le fait que les grands indices new-yorkais continuent d'évoluer à des niveaux proches de leurs sommets "suggère que le marché continue d'être dominé par des tendances haussières."

"Cela ne veut pas forcément dire qu'il va conserver une trajectoire verticale, mais cela sous-entend que les investisseurs sont prêts à acheter en cas de repli, ce qui limite les pertes", précise l'expert.

"Par conséquent, la correction du marché que de nombreux acteurs anticipent pourrait plus être une correction dans la durée qu'une correction marquée par une chute des prix, à moins d'une forte secousse", ajoute-t-il.

Les investisseurs continuent d'espérer une nette reprise de la croissance économique dans la deuxième moitié de 2021 grâce aux progrès des campagnes de vaccination contre le coronavirus et aux mesures de relance budgétaire.

Les inquiétudes restent néanmoins palpables, comme en témoigne la forte hausse des taux sur les bons du Trésor américain, signe de l'aversion au risque de nombreux participants et de la recherche de placements jugés plus sûrs.

Le taux à 10 ans sur les obligations d'Etat américaines évoluait lundi matin à 1,1649%, en hausse de 1,65% par rapport à la veille. Il a grimpé de plus de 27% depuis le début de l'année.

Au rang des indicateurs, le moral des petites entreprises est tombé en décembre au plus bas depuis le mois de mai, selon l'enquête mensuelle de la Fédération nationale des entreprises indépendantes (NFIB) publiée mardi.

Parmi les valeurs du jour, le constructeur General Motors (GM) grimpait de 5,64% après l'annonce du lancement de BrighDrop, une filiale qui proposera des services pour les véhicules électriques destinés à la logistique. 

Walmart prenait 1,29%. Le géant américain de la grande distribution a annoncé lundi, en partenariat avec la société d'investissement Ribbit, la création d'une start-up spécialisée dans les technologies financières, ou "fintech", qui proposera ses services aux clients et aux employés de l'entreprise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.