Wall Street rattrapée par les interrogations sur les taux

Wall Street rattrapée par les interrogations sur les taux
Traders sur le New York Stock Exchange le 24 avril 2018

AFP, publié le mercredi 25 avril 2018 à 18h06

La Bourse de New York a changé de direction peu après l'ouverture mercredi, les résultats d'entreprises meilleurs que prévu dans leur ensemble ne parvenant pas à apaiser la fébrilité des investisseurs face à la montée des taux d'intérêt.

Vers 14H10 GMT, l'indice vedette Dow Jones lâchait 0,48%, à 23.909,13 points, après avoir démarré dans le vert.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, perdait 0,78% à 6.952,39 points.

L'indice élargi S&P 500 abandonnait 0,49%, à 2.621,52 points.

La Bourse de New York avait terminé nettement dans le rouge mardi, les investisseurs s'inquiétant de la montée du taux d'emprunt de la dette américaine à 10 ans au-dessus du cap symbolique des 3%, pour la première fois en quatre ans, et des commentaires mitigés de Caterpillar sur ses prévisions: le Dow Jones avait cédé 1,74% et le Nasdaq 1,70%.

Mercredi le rendement des bons du Trésor montait encore nettement et évoluait à 3,013%, contre 2,999% la veille à la clôture. Celui des bons du Trésor à 30 ans augmentait aussi, à 3,194% contre 3,182% mardi soir.

Les investisseurs redoutent que la montée de ces taux, qui influencent le coût des crédits accordés aux entreprises et aux particuliers, ne freine la croissance. 

La séance était aussi marquée par toute une série de comptes trimestriels, les investisseurs saluant ceux de l'avionneur Boeing (+0,89%), qui a relevé sa prévision annuelle après un premier trimestre marqué par des livraisons record d'appareils commerciaux. 

Twitter a, lui, dégagé un bénéfice pour le deuxième trimestre de suite, mais son titre perdait 4,79%. 

"On constate que les investisseurs deviennent de plus en plus exigeants et ne +laissent rien passer+ malgré des attentes de résultats d'entreprises déjà très élevées", relèvent les analystes de Mirabaud Securities Genève. 

- Pic du cycle?-

La chute de l'action Caterpillar mardi a particulièrement surpris, le groupe ayant dégagé des résultats de bonne facture. Mais le titre a dégringolé quand son directeur financier a indiqué que les bénéfices trimestriels réalisés au premier trimestre allaient être "les plus élevés" de l'année. 

"On discute maintenant plus de la possibilité que la croissance des bénéfices au premier trimestre, sans doute à un record, marquera le pic du cycle économique actuel", constate Karl Haeling, de LBBW.

Parmi les autres entreprises à dévoiler leurs résultats, le groupe de médias Viacom montait de 2,01% après avoir fait part d'un bénéfice supérieur aux attentes tandis que l'assureur santé Anthem profitait (+2,07%) d'un relèvement de ses prévisions annuelles. 

La biotech Amgen, qui a aussi annoncé mardi soir des chiffres trimestriels meilleurs que prévu en raison de ventes robustes des nouveaux médicaments, s'appréciait de 0,35%.

Le câblo-opérateur américain Comcast montait de 2,97% après avoir fait part d'une forte croissance de ses bénéfices trimestriels. Le groupe a par ailleurs déposé une offre formelle pour acheter Sky pour 22 milliards de livres, bien supérieure à celle de 21st Century Fox (+1,32%) qui veut aussi prendre le contrôle du groupe de télévision britannique.

Le spécialiste de casinos Wynn Resort (-4,49%) est passé dans le rouge au premier trimestre en raison notamment d'une lourde charge liée à un accord permettant à son fondateur, accusé d'agressions sexuelles, de vendre ses parts dans l'entreprise.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.