Wall Street reprend son souffle à l'ouverture après le bond de la veille

Wall Street reprend son souffle à l'ouverture après le bond de la veille
Des drapeaux flottent devant le New York Stock Exchange à Wall Street, le 17 février 2021

AFP, publié le mardi 02 mars 2021 à 16h25

Wall Street reprenait son souffle mardi peu après l'ouverture, les trois indices s'inscrivant dans le rouge après le bond de la veille où le S&P 500 et le Nasdaq ont affiché leurs meilleures séances en plusieurs mois.

Wall Street reprenait son souffle mardi peu après l'ouverture, les trois indices s'inscrivant dans le rouge après le bond de la veille où le S&P 500 et le Nasdaq ont affiché leurs meilleures séances en plusieurs mois.

A 15H00 GMT, le Dow Jones lâchait 0,18%, le S&P 500 perdait 0,22% et le Nasdaq abandonnait 0,27%.

Lundi, le Dow Jones avait grimpé de 1,95% à 31.535,51 points. 

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, avait gagné 3,01% à 13.588,83 points, sa plus forte avancée depuis le 4 novembre.

Plus représentatif du marché américain, le S&P 500, en hausse de 2,38% à 3.901,82 points, avait enregistré sa meilleure séance depuis le 5 juin. 

"Les actions avaient bondi lundi alors que le rendement sur les bons du Trésor à 10 ans a paru se stabiliser et que l'optimisme des investisseurs sur le déploiement du vaccin et le plan de relance au Congrès a considérablement égayé l'ambiance après les pertes de la semaine dernière", rappelle JJ Kinahan de TD Ameritrade.

Mardi le taux obligataire à 10 ans restait autour de 1,43%, bien en dessous des 1,50% qui avaient rendu la semaine dernière les investisseurs nerveux, ravivant les craintes d'une poussée d'inflation.

Mais "ce matin démarre sur une note plus calme, ce qui est peut-être prévisible après une montée aussi forte la veille", a poursuivi l'analyste. 

"Il semble que les investisseurs veulent peut-être prendre une pause et voir comment la session se déroule".

Parmi les actions, l'application de visioconference Zoom grimpait de plus de 4% à 426 dollars après avoir annoncé un chiffre d'affaires en hausse de 327% en 2020 avec la pandémie qui a rendu nécessaires l'éducation et le travail à distance.

Les titres de l'économie traditionnelle restaient dans le vert après leur bonne performance de la veille comme American Airlines (+1,17%) ou Boeing (+1,15%), de même que Johnson & Johnson (+0,21%) qui a reçu le feu vert règlementaire pour son vaccin unidose et qui pourrait s'associer à Merck (+0,55%) pour le fabriquer.

Moderna en revanche perdait 3,60% et Novavax, dont le vaccin attend une approbation en mai, selon la presse, abandonnait plus de 8%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.