Wall Street retrouve confiance et ouvre en hausse

Wall Street retrouve confiance et ouvre en hausse
Des drapeaux flottent devant le New York Stock Exchange (NYSE) à Wall Street (New York), le 23 mars 2021

AFP, publié le vendredi 21 mai 2021 à 16h41

La Bourse de New York retrouvait confiance vendredi à l'ouverture, prolongeant le rebond de la veille et écartant les incertitudes autour de l'inflation et de la politique monétaire.

La Bourse de New York retrouvait confiance vendredi à l'ouverture, prolongeant le rebond de la veille et écartant les incertitudes autour de l'inflation et de la politique monétaire.

A 14H30 GMT, le Dow Jones grimpait de 0,72%, le Nasdaq avançait de 0,13% et le S&P 500 progressait de 0,41%.

Jeudi après trois séances de baisse, l'indice Dow Jones avait avancé de 0,56% à 34.084,15 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, avait grimpé de 1,77% à 13.535,74 points. L'indice élargi S&P 500 avait gagné 1,06% à 4.159,12 points.

"Les actions s'échangent à la hausse en début de séance, prolongeant le rebond de jeudi qui mis un terme à trois jours de pertes", notaient les analystes de Schwab.

"Les marchés font preuve d'une certaine résilience face à l'inflation tandis que les données mondiales renforcent les attentes d'un redressement des économies", ont-ils ajouté.

De bons indices européens ont attiré l'attention des investisseurs. L'activité du secteur privé dans la zone euro a enregistré en mai sa plus forte croissance en plus de trois ans, selon la première estimation vendredi de l'indice PMI composite du cabinet Markit.

Au Royaume-Uni, l'activité accélère en mai avec la levée progressive des mesures de confinement, d'après un indicateur avancé, tandis que les ventes au détail ont bondi en avril avec la réouverture des magasins, particulièrement dans l'habillement. L'indice PMI flash composite du cabinet IHS Markit y a bondi pour le mois de mai à son plus haut depuis janvier 1998.

Aux Etats-Unis, un indicateur immobilier mitigé a rassuré le marché sur la crainte d'une surchauffe du secteur. Si les prix des logements anciens ont continué leur ascension pour atteindre un record en avril, les ventes ont ralenti pour le 3e mois d'affilée.

Les taux sur les bons du Trésor à 10 ans étaient plutôt calmes à 1,6318% contre 1,6250% la veille.

Parmi les actions du jour, les valeurs de l'économie traditionnelle comme Boeing (+2,34%) ou American Airlines (+1,37%) prenaient de la hauteur.

Apple, dont le patron Tim Cook devait témoigner vendredi dans le procès du géant informatique contre l'éditeur de jeux video Epic Games, perdait 0,60%.

Nasdaq

Vos réactions doivent respecter nos CGU.