Wall Street souffle un peu après des records

Wall Street souffle un peu après des records
Des passants devant le New York Stock exchange (NYSE) à Manhattan (New York), le 30 novembre 2020

AFP, publié le lundi 07 décembre 2020 à 16h30

La Bourse de New York évoluait en ordre dispersé lundi en début de séance, digérant de nouveaux records atteints la semaine dernière dans un marché espérant un redémarrage de l'économie américaine et mondiale.

Vers 15H00 GMT, le Dow Jones Industrial Average baissait de 0,46% à 30.078,53 points et l'indice élargi S&P 500 de 0,16% à 3.693,14 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s'appréciait en revanche de 0,37% à 12.510,40 points.

Wall Street avait clôturé vendredi au plus haut, le Dow Jones (+0,83%) atteignant 30.218,26 points, le Nasdaq (+0,70%) montant à 12.464,23 points et le S&P 500 (+0,88%) s'élevant à 3.699,12 points.

"Pour la première fois en cinq semaines, les investisseurs abordent le lundi sans nouvelles fraîches autour d'un vaccin" contre le coronavirus, note JJ Kinahan de TD Ameritrade.

"La Bourse est dans le rouge en partie en raison d'un nouveau week-end difficile, avec une hausse des cas de contamination dans une grande partie du pays", poursuit l'expert. "L'aversion au risque semble pour l'heure être de retour tandis que les obligations et la volatilité grimpent". 

Le VIX, qui mesure la volatilité à Wall Street, où il est surnommé "l'indice de la peur", prenait 5,29%.

Malgré ce début de semaine poussif, les acteurs de la Bourse restaient plutôt confiants, voulant croire à une reprise économique aux Etats-Unis ainsi que dans le reste du monde.

"L'une des raisons qui fait que le marché penche vers le discours autour d'une réouverture de l'économie ces deux dernières semaines, c'est l'idée que le Congrès (américain, NDLR) puisse voter de nouvelles mesures de relance avant la pause de Noël", indique Art Hogan de National Holdings. "Cela pourrait aider l'économie et offrir une planche de salut aux employés sur le point de perdre leurs allocations chômage".

La semaine à Wall Street devrait par ailleurs être rythmée par plusieurs entrées en Bourse très attendues, dont celle de la plateforme de locations de logements Airbnb et celle du livreur de nourriture DoorDash.

Parmi les valeurs du jour, le titre d'Eastman Kodak s'envolait de plus de 70%. Selon le Wall Street Journal dimanche, un rapport administratif a montré que le méga-prêt gouvernemental accordé en juillet à l'entreprise pour lui permettre de se lancer dans la pharmacie n'avait rien d'illégal. Sous l'effet de la controverse, le crédit avait été suspendu.

Nasdaq

Vos réactions doivent respecter nos CGU.