Wall Street soutenue par le pétrole et des accords stratégiques

Wall Street soutenue par le pétrole et des accords stratégiques
Traders sur le New York Stock Exchange le 4 mai 2018 à New York

AFP, publié le lundi 07 mai 2018 à 17h11

Wall Street a ouvert en hausse lundi, gardant son élan de fin de semaine dernière alors qu'une progression des cours du pétrole et qu'une salve d'accords stratégiques soutenaient les indices.

Vers 13H50 GMT, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, prenait 0,75% à 24.445,37 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, gagnait 0,81% à 7.267,95 points.

L'indice élargi S&P 500 progressait de 0,62% à 2.680,05 points.

Malgré une forte hausse vendredi à la faveur de l'ascension du cours d'Apple et d'un certain apaisement concernant l'inflation après le rapport mensuel sur l'emploi américain, la Bourse de New York avait affiché une performance hebdomadaire contrastée: le Dow Jones avait reculé de 0,20% et le S&P 500 de 0,24% tandis que le Nasdaq avait gagné 1,26%.

Wall Street conservait l'enthousiasme qui l'a caractérisée vendredi alors qu'"une série d'annonces stratégiques a afflué lundi", ont noté les analystes de Charles Schwab.

En tête de ces annonces, l'accord à 7,15 milliards de dollars entre Starbucks (+0,18%) et le géant suisse de l'alimentation Nestlé pour que ce dernier puisse commercialiser des produits de la célèbre marque américaine.

Le rachat du spécialiste de l'immobilier commercial Gramercy Property Trust par le fonds Blackstone pour 7,6 milliards de dollars et celui du spécialiste israélien des arômes et parfums Frutarom par International Flavors pour 7,1 milliards, offraient de leur côté un soutien en Bourse aux industries concernées d'après Patrick O'Hare de Briefing.

Les indices étaient par ailleurs soutenus par une nouvelle progression des cours de l'or noir, le pétrole new-yorkais ayant franchi la barre de 70 dollars pour la première fois depuis 2014, alors que se décide cette semaine l'avenir de la participation américaine à un accord sur le nucléaire iranien.

Les valeurs du secteur de l'énergie regroupées au sein du S&P 500 bondissaient en moyenne de 2,00%, de loin la plus forte progression sectorielle au sein de l'indice élargi.

Les investisseurs sont par ailleurs dans l'attente cette semaine d'éléments sur l'inflation américaine en avril ainsi que de quelques résultats d'entreprises dont Walt Disney et Twenty-First Century Fox.

Le marché obligataire progressait légèrement: le rendement des bons du Trésor à 10 ans reculait à 2,945%, contre 2,950% vendredi soir, et celui à 30 ans à 3,119%, contre 3,122% à la clôture en fin de semaine dernière.

Nyse

Nasdaq

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.