Wall Street termine en forte hausse, applaudissant Facebook

Wall Street termine en forte hausse, applaudissant Facebook
Des traders à la bourse de New York, le 25 avril 2018

AFP, publié le jeudi 26 avril 2018 à 22h44

Wall Street a terminé nettement dans le vert jeudi, profitant d'une très forte progression des cours de Facebook, Chipotle et AMD après l'annonce de leurs résultats trimestriels et d'un répit sur le front des taux d'emprunt.

Selon les résultats définitifs à la clôture, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a pris 0,99% à 24.322,34 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a gagné 1,64% à 7.118,68 points.

L'indice élargi S&P 500 a avancé de 1,04% à 2.666,94 points.

"Le marché a profité d'une belle vague d'achats alors que le taux de rendement à 10 ans sur la dette américaine a reculé et que plusieurs entreprises ont dévoilé des résultats très robustes", a indiqué Quincy Krosby de Prudential.

Le réseau social Facebook a pris 9,06%, soit sa meilleure séance depuis janvier 2016, au lendemain de l'annonce d'une forte progression de son bénéfice et de son chiffre d'affaires au premier trimestre. 

Il retrouvait ainsi son niveau de la mi-mars, au moment où il avait lourdement chuté à la suite du scandale de l'utilisation indue de données privées par la société Cambrigde Analytica.

Cette envolée "démontre que les investisseurs ne sont pas si inquiets des problématiques de vie privée qui ont émergé lors de la récente audition de Mark Zuckerberg (PDG) au Congrès", a noté Ken Berman de Gorilla Trades.

La chaîne de restauration rapide Chipotle a pris 24,44%, soit sa meilleure performance en une séance depuis 11 ans, après avoir annoncé l'allongement de ses horaires d'ouverture, revu sa carte et avoir dévoilé le lancement d'un service de vente pour les clients en voiture (drive).

Le fabricant de puces Advanced Micro Devices (AMD) a quant à lui pris 13,18% après ses résultats.

En parallèle, les indices ont profité d'un apaisement des tensions sur les taux d'emprunt américains, le rendement des bons du Trésor à 10 ans repassant sous le seuil de 3% après l'avoir dépassé mardi pour la première fois depuis quatre ans.

Il évoluait à 2,982% vers 20H30 GMT, contre 3,026% la veille à la clôture.

- Lunettes connectées pour Snapchat -

Ce chiffre, qui influence le coût des crédits accordés aux entreprises, aux particuliers et aux municipalités, a apporté "un peu de répit" aux investisseurs, selon Patrick O'Hare de Briefing et les a encouragés "à revenir sur le marché des actions et à réaliser des achats à bon compte grâce notamment à l'optimisme liée aux résultats d'entreprises".

Le rendement des bons du Trésor à 30 ans reculait également, à 3,165% contre 3,207% mercredi soir.

Les indices se sont nettement repris jeudi après plusieurs séances difficiles ces derniers jours liées à "une multitude de craintes exagérées" liées à l'inflation, aux taux et aux résultats d'entreprises, d'après Sam Stovall de CFRA.

Il est "trop tôt pour composer l'éloge funèbre du marché haussier", a-t-il ajouté.

Parmi les autres valeurs du jour, Coca-Cola a avancé (+0,75% à 42,75 dollars) malgré l'abaissement d'un cran de sa note de solvabilité par Standard & Poor's (S&P). L'agence de notation a jugé que la cession de ses activités d'embouteillage aux Etats-Unis avait quelque peu fragilisé la situation financière du géant des boissons non-alcoolisées.

Tesla a avancé de 1,71% à 285,48 dollars alors que Jim Keller, le responsable du programme d'assistance à la conduite de Tesla, baptisé Autopilot, a quitté l'entreprise.

Snap a pris 1,10% à 14,70 dollars. La messagerie prisée des ados Snapchat a lancé jeudi un nouveau modèle de lunettes connectées, pouvant filmer et enregistrer.

Le groupe pétrolier américain ConocoPhillips (+2,94% à 66,97 dollars) a indiqué mercredi avoir obtenu gain de cause contre la société pétrolière d'Etat vénézuélienne PDVSA, grâce à un jugement du tribunal de la Chambre de commerce internationale (CCI) condamnant cette dernière à lui verser quelque 2 milliards de dollars.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.