Wall Street termine en petite hausse, tournée vers la Fed

Wall Street termine en petite hausse, tournée vers la Fed
Traders sur le parquet du New York Stock Exchange 15 mars 2018 à New York

AFP, publié le vendredi 16 mars 2018 à 21h33

Wall Street a terminé en petite hausse vendredi, profitant d'indicateurs favorables et d'un relatif calme en provenance de la Maison Blanche, à quelques jours d'une réunion importante de la banque centrale américaine (Fed).

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, s'est apprécié de 0,29%, ou 72,85 points, à 24.946,51 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a terminé près de l'équilibre en prenant 0,25 point à 7.481,99 points.

L'indice élargi S&P 500 a avancé de 0,17%, ou 4,68 points, à 2.752,01 points.

Sur la semaine, le Dow Jones a perdu 1,54%, le Nasdaq 1,04% et le S&P 500 1,24%.

"Le calme relatif à Washington a permis au marché de se concentrer sur les données économiques", a noté Quincy Krosby de Prudential.

Entre départs ou rumeurs de départs et annonces d'arrivées, les nouvelles en provenance de la Maison Blanche ont été nombreuses et ont agité les marchés cette semaine, mais elles se sont apaisées vendredi. 

Deux indicateurs ont en revanche dynamisé les marchés, une production industrielle plus élevée que prévu et un moral des ménages au plus haut depuis 2014.

Ces deux indicateurs "suggèrent une économie en bonne santé", a observé Jack Ablin de Cresset Wealth Advisors.

Les indices ont également été soutenus par une forte hausse des cours du pétrole, portés par la crainte d'un regain de tensions géopolitiques au Moyen-Orient.

Regroupées au sein du S&P 500, les valeurs du secteur de l'énergie  ont avancé de 1,01%, soit la plus forte hausse de l'indice élargi.

Les marchés ont désormais le regard tourné vers la réunion de la banque centrale américaine (Fed) mardi et mercredi, au cours de laquelle une hausse de taux d'un quart de point est "largement anticipée", selon Mme Krosby.

"Ce qui est surtout important pour les marchés mondiaux ce sont les projections économiques et la perspective de hausses de taux qui seront évoqués", a-t-elle ajouté.

Le marché obligataire se tendait un peu, le taux de la dette à 10 ans des Etats-Unis s'affichant à 2,845% contre 2,828% la veille, et celui à 30 ans à 3,076% contre 3,058% jeudi soir.

Nyse

Nasdaq

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Wall Street termine en petite hausse, tournée vers la Fed
  • avatar
    ajlbn -

    référence à l'article :

    A l'Assemblée, les Insoumis mettent à l'affiche leurs propositions


    Statut : refusé

    Il y a une heure


    Que de haines contre la France Insoumise! Du moins de la part des tenants du libéralisme, de la mondialisation sans contrainte, des serviteurs du patronat, et des soutiens à une politique de casse du tissu social, et industrieux, de la Nation! Les cellules de réponses formatées sont à la manœuvre. Les propositions de ce mouvement, et de la vraie gauche, sont de bon sens, et ont le soutien d'une large part de l'opinion. Mais le réflexe de caste fait que tous les amendements sont rejetés. Il faut laminer l'opposition, comme le pouvoir a voulu détruire les syndicats! Ce n'est plus la démocratie, c'est le mépris pour une partie non neutre de la représentation nationale, et pour ceux , majoritaires, de fait, qui n'ont pas voté Macron, ou qui ont voté contre la châtelaine Le Pen.
    -195-nombre de fois censuré et repassé
    Bravo! Médaille d'ARGENT de la Liberté d'Expression filtrée par la Pensée Unique! Vous avez gagné en plus le rappel de l'article 11 de la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen:
    Art. 11. -. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi