Wall Street termine légèrement dans le rouge avant l'inflation américaine

Wall Street termine légèrement dans le rouge avant l'inflation américaine
Le New York Stock Exchange (NYSE) à Wall Street (New York) le 23 mars 2021

AFP, publié le mercredi 09 juin 2021 à 23h02

La Bourse de New York a conclu légèrement dans le rouge une nouvelle séance terne mercredi, mais toujours proche des records avant les chiffres de l'inflation américaine jeudi.

La Bourse de New York a conclu légèrement dans le rouge une nouvelle séance terne mercredi, mais toujours proche des records avant les chiffres de l'inflation américaine jeudi.

Selon des résultats définitifs à la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,44% à 34.447,14 points. 

Le Nasdaq à forte coloration technologique a lâché 0,09% à 13.911,75 points. L'indice élargi S&P 500 a terminé en repli de 0,18% à 4.219,55 points, pas loin de son plus haut atteint début mai.

Le marché "a terminé la journée en baisse, plombé par les actions des secteurs industriels et financiers qui ont exercé une pression sur le Dow Jones", notaient les analystes de Schwab. "Les pertes ont toutefois été maîtrisées car les investisseurs restent prudents avant le premier aperçu de l'inflation jeudi", ajoutaient-ils.

L'indice des prix à la consommation pour mai (CPI) doit être publié par le département du Travail, un élément important avant une réunion monétaire de la Banque centrale américaine (Fed) la semaine prochaine et alors que tous les investisseurs se demandent si la hausse des prix va durer ou pas. 

"C'est un marché calme et de peu de volume qui a continué de faire tourner la roue alors qu'on attend l'inflation jeudi", a ajouté Peter Cardillo de Spartan Capital Securities. 

Cet indicateur pourra "soit soulager les investisseurs, soit envoyer les taux obligataires vers le haut ce qui serait à court terme dommageable pour le marché des actions", a-t-il prévenu.

Mais mercredi, les rendements sur la dette américaine sont restés à 1,48%, un plus bas depuis début mars, montrant que "les investisseurs ne sont pas vraiment soucieux des chiffres de l'inflation", a ajouté l'analyste de Spartan Capital Securities.

Les analystes s'attendent à une hausse de 0,4% de l'indice CPI pour le mois dernier contre +0,8% observé en avril.

La volatilité autour de quelques actions favorites des boursicoteurs en ligne a continué à animer le marché.

Le distributeur de jeux video GameStop a annoncé, après la clôture, des ventes trimestrielles meilleures que prévu et une perte plus modeste qu'il y a un an. 

La chaîne a engagé aussi deux anciens dirigeants d'Amazon en tant que directeur général et financier. L'action, qui en séance a grimpé de 9%, pour conclure en progrès de moins de 1%, perdait 10% dans les échanges électroniques après la clôture.

Plongeon également pour d'autres favorites des traders en ligne comme AMC (-10,37%), Blackberry (-4,05%) ou le prestataire de santé en ligne Clover Health (-23,61%).

Introduit en Bourse mercredi à 27 dollars, le titre de la firme de fintech Marqeta, une plateforme de gestion de cartes de paiements, a conclu en hausse de 13%, impliquant une valorisation à 17 milliards de dollars. La société fait une centaine de millions de dollars de chiffre d'affaires trimestriel.

Le laboratoire Pfizer a grimpé de 2,47% à 39,81 dollars, après la nouvelle que les Etats-Unis allaient acheter 500 millions de doses de ses vaccins anti-Covid 19 pour les donner à d'autres pays.

Nasdaq

Vos réactions doivent respecter nos CGU.