AB Science a présenté à l'ASCO les résultats de l'étude du masitinib dans le cancer du pancréas

AB Science a présenté à l'ASCO les résultats de l'étude du masitinib dans le cancer du pancréas©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 11 juin 2021 à 06h58

AB Science SA indique que les résultats de l'étude AB12005 du masitinib dans le cancer du pancréas ont été présentés à la réunion annuelle 2021 de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) par l'investigateur coordonnateur principal de l'étude Dr Joël Ezenfis (Chef du service d'oncologie médicale du Centre Hospitalier Sud Francilien, France). La réunion annuelle 2021 de l'ASCO, qui s'est tenue en ligne du 4 au 8 juin, rassemble l'un des publics les plus importants en oncologie.

AB Science SA indique que les résultats de l'étude AB12005 du masitinib dans le cancer du pancréas ont été présentés à la réunion annuelle 2021 de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) par l'investigateur coordonnateur principal de l'étude Dr Joël Ezenfis (Chef du service d'oncologie médicale du Centre Hospitalier Sud Francilien, France). La réunion annuelle 2021 de l'ASCO, qui s'est tenue en ligne du 4 au 8 juin, rassemble l'un des publics les plus importants en oncologie.

L'étude AB12005 est une étude randomisée (2:1), contrôlée par placebo, évaluant le masitinib administré par voie orale (6 mg/kg/jour) associé à la gemcitabine (1000 mg/mé) chez les patients naïfs à la chimiothérapie (1ere ligne de traitement), non opérables atteints d'un cancer du pancréas localement avancé ou métastatique présentant des critères de douleur (définis par une échelle visuelle analogique d'intensité de la douleur supérieure à 20 ou la prise d'analgésiques opioïdes à une dose supérieure à 1 mg/kg/j).

L'étude est considérée comme positive si la différence de médiane de survie (critère principal) par rapport au contrôle atteint un seuil statistique significatif de 2,5%, soit dans le sous-groupe de patients prédéfini ayant une tumeur localement avancée (n=92), soit dans la population globale (n=379).

La présentation pré-enregistrée et intitulée 'Masitinib plus gemcitabine as first-line treatment of pancreatic cancer with pain : Results from phase 3 study AB12005' a été diffusée le vendredi 4 juin dans le cadre de la session Gastrointestinal Cancer Poster Discussion, et le résumé a été publié dans le Journal of Clinical Oncology.

Il apparaît que le masitinib associé à la gemcitabine confère un bénéfice de survie globale significatif de +1,8 mois par rapport au bras contrôle, correspondant à une réduction significative du risque de décès de 54% (p = 0,005) chez les patients ayant une tumeur localement avancée et souffrant de douleur. D'autre part, le masitinib associé à la gemcitabine augmente la survie médiane sans progression (SSP) de 3,6 mois, ce qui correspond à une réduction significative de 54% du risque de progression de la maladie (p = 0,004) chez les patients ayant une tumeur localement avancée et souffrant de douleur.

En revanche, aucun bénéfice de survie n'est observé dans la population globale de l'étude, qui inclut des patients métastatiques.

Joël Ezenfis commente : "Ces résultats confirment un rapport bénéfice/risque positif chez les patients atteints d'adénocarcinome canalaire pancréatique localement avancé non résécable avec douleur, une population qui avait été précédemment identifiée dans l'étude de phase 3 AB07012. Dans l'étude AB12005, un taux de survie globale à 18 mois de 34 % pour le bras de traitement du masitinib a été observé contre 10% pour le placebo. Le niveau de toxicité du masitinib associé à la gemcitabine est raisonnable et d'égale importance par rapport au bras témoin, avec des taux comparables d'événements indésirables sévères et graves par rapport au contrôle".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.