AB Science : nouveaux résultats publiés dans la maladie d'Alzheimer

AB Science : nouveaux résultats publiés dans la maladie d'Alzheimer©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 08 juillet 2020 à 09h35

AB Science a annoncé la publication des résultats d'une étude préclinique sur le masitinib dans la maladie d'Alzheimer intitulée 'Effet du du masitinib dans le traitement chronique de souris transgéniques Appps1de9 reproduisant la maladie d'Alzheimer'. La version préliminaire de cet article est accessible en ligne à partir de la revue Journal of Alzheimers's Disease. Une publication antérieure avait déjà montré que le masitinib administré par voie orale ralentissait le déclin cognitif chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer, et une étude multicentrique de phase 3 a par la suite été initiée chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer légère à modérée (NCT01872598). Cette nouvelle étude préclinique fournit des preuves suggérant que l'efficacité thérapeutique du masitinib est associée à une action synapto-protectrice en relation avec l'inhibition des mastocytes.

Le Dr Benoît Delatour, responsable de l'équipe des maladies d'Alzheimer et de Prion à l'ICM (Institut du Cerveau, Paris - France) et auteur principal de l'article, a déclaré : "Cette recherche a montré que le masitinib peut rétablir la performance normale de l'apprentissage spatial dans un modèle animal de la maladie d'Alzheimer et favorise également le rétablissement synaptique. À ce titre, ces résultats établissent un lien entre les précédentes données cliniques positives de preuve de concept du masitinib dans la maladie d'Alzheimer et les preuves d'un mécanisme synapto-toxique jusqu'alors inconnu associé aux mastocytes qui peuvent être ciblés par le masitinib".

Olivier Hermine (président du comité scientifique d'AB Science et membre de l'Académie des Sciences) a commenté : "Ces données suggèrent un nouveau mécanisme par lequel le masitinib exerce un effet neuroprotecteur sur la maladie d'Alzheimer. Dans l'ensemble, ces résultats fournissent une nouvelle justification biologique convaincante pour l'utilisation du masitinib dans le traitement de la maladie d'Alzheimer".

L'objectif de l'étude était de clarifier les effets du masitinib dans la maladie d'Alzheimer à l'aide d'un modèle animal pertinent qui présente des caractéristiques de pathologie amyloïde cérébrale, de neuroinflammation et de perte synaptique. Le traitement au masitinib a rétabli les performances d'apprentissage spatial normales des souris transgéniques Appps1de9. Le masitinib a favorisé un rétablissement des marqueurs synaptiques qui sont diminués chez les souris transgéniques (comme chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer), ce qui indique un mécanisme d'action synapto-protecteur. Cet effet sur les marqueurs synaptiques a été répliqué dans un modèle de souris appauvrie en mastocytes, ce qui implique fortement les mastocytes comme cible thérapeutique critique pour le masitinib dans la maladie d'Alzheimer. Ces résultats représentent la première preuve que les mastocytes exercent un effet délétère sur les synapses dans le contexte de maladie d'Alzheimer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.