AB Science s'enflamme, résultats de phase 2B/3 jugés "positifs"

AB Science s'enflamme, résultats de phase 2B/3 jugés "positifs"©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 21 février 2020 à 09h41

AB Science s'envole de 24% à 9,92 euros dans un volume représentant 1,4% du tour de table. Le groupe a annoncé des résultats de phase 2B/3 positifs du masitinib dans les formes progressives de la sclérose en plaques. "Le masitinib ralentit significativement la progression du handicap sur le score EDSS chez les patients atteints de sclérose en plaques progressive primaire (PPMS) et de sclérose en plaques secondairement progressive non-active (nSPMS)", résume la société.

L'étude de phase 2B/3 (AB07002) évaluant le masitinib administré par voie orale dans le traitement de la sclérose en plaques progressive primaire (PPMS) et de la sclérose en plaques secondairement progressive non-active (nSPMS) a ainsi atteint son objectif principal (p=0.0256) à la dose de 4,5 mg/kg/jour. Cet effet du traitement était conservé numériquement dans les sous-populations PPMS et nSPMS.

L'étude a recruté 301 patients dans le bras de traitement à la dose de 4,5 mg/kg/jour (200 patients traités avec le masitinib et 101 traités avec un placebo). Le critère d'évaluation principal prédéfini était la variation du score EDSS par rapport à sa valeur initiale, sur la base de toutes les mesures effectuées entre la semaine 12 et la semaine 96. Les résultats sur le critère d'évaluation principal sont confirmés par l'analyse de sensibilité prédéfinie et significativement significative basée sur le modèle ordinal EDSS. De plus, le masitinib a significativement ralenti la progression de la maladie, mesurée par la durée pour atteindre un score EDSS de 7.0 (qui correspond à un handicap suffisamment grave pour que le patient se déplace avec un fauteuil roulant).

L'analyse d'efficacité a été réalisée dans la population en intention de traiter modifiée (mITT), qui inclut tous les patients randomisés ayant reçu au moins une dose du traitement de l'étude (masitinib/placebo).

La proportion de patients présentant au moins un événement indésirable était de 95% pour le masitinib (4,5 mg/kg/jour) contre 87,1% pour le placebo. La tolérance du produit était conforme au profil de risque connu du produit.

L'étude a également recruté 310 patients dans le bras de traitement à la dose de 6 mg/kg/jour (ajustement de la dose avec un démarrage à 4,5 mg/kg/jour, 203 patients traités avec le masitinib et 107 patients traités avec un placebo). "Aucune amélioration significative n'a été observée avec le masitinib à cette dose plus élevée par rapport au placebo", ajoute le groupe.

La sclérose en plaques progressive primaire (PPMS) se caractérise par une aggravation constante des symptômes depuis leur apparition, souvent sans rechute ou rémission précoces. La sclérose en plaques progressive primaire affecte environ 15% des personnes atteintes de sclérose en plaques. La sclérose en plaques secondairement progressive non-active (nSPMS) est un stade de sclérose en plaques qui fait suite à une sclérose en plaques rémittente-récurrente et caractérisé par une progression du score EDSS supérieure à 1 point sans aucune rechute au cours des 2 dernières années. La sclérose en plaques secondairement progressive non-active affecte environ 30-35% des personnes atteintes de sclérose en plaques.

Un nouveau brevet a été déposé sur la base des résultats de l'étude AB07002... La société va se rapprocher des autorités de santé afin de discuter des prochaines étapes du développement du masitinib dans le traitement des formes progressives de la sclérose en plaques.

AB Science présentera les résultats détaillés de l'étude lors d'un prochain congrès scientifique. Ces résultats seront également détaillés lors d'une conférence web sur le masitinib dans les formes progressives de la sclérose en plaques que AB Science tiendra dans les prochaines avec les principaux leaders d'opinion.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.