AB Science : un mécanisme d'action nouveau du masitinib dans la SLA mis en évidence

AB Science : un mécanisme d'action nouveau du masitinib dans la SLA mis en évidence©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 23 décembre 2019 à 08h59

AB Science annonce la publication par une équipe internationale de chercheurs d'un mécanisme jusque-ici inconnu de progression de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) "et qui renforce le rationnel scientifique d'un possible effet neuroprotecteur du masitinib dans la SLA".

"Ces recherches apportent une preuve convaincante d'un mécanisme inflammatoire auparavant inconnu, déclenché par les cellules de Schwann dans la SLA et potentiellement ciblé par le masitinib", explique AB Science.

"Ces résultats mettent en évidence un mécanisme d'action nouveau du masitinib dans la SLA et qui est complémentaire de ceux déjà identifiés", a déclaré le professeur Luis Barbeito, directeur du laboratoire de Neurodégénérescence (Institut Pasteur de Montevideo, Uruguay) et auteur principal de l'article.

Les cellules de Schwann sont associées au maintien et à la survie des neurones dans le système nerveux périphérique. Des résultats ont révélé, pour la première fois, des phénotypes de cellules de Schwann spécifiques de la SLA qui peuvent déclencher une inflammation locale à travers deux voies de signalisation (CSF-1R et c-Kit) ciblées par le masitinib. Fait remarquable, ces phénotypes de cellules de Schwann ainsi que leurs effecteurs inflammatoires ont été observés à la fois chez des patients atteints de SLA et dans un modèle animal paralytique (SOD1G93A) de SLA. L'inhibition pharmacologique du CSF-1R et de c-Kit avec le masitinib dans ce modèle animal de la SLA a fortement diminué la réactivité des cellules de Schwann, l'infiltration des cellules immunitaires et leur prolifération au sein des voies motrices périphériques.

"Dans l'ensemble, ces données rendent plausible un mécanisme par lequel le masitinib exerce un effet neuroprotecteur sur le système nerveux périphérique, ce qui peut expliquer les multiples effets thérapeutiques du masitinib observés précédemment chez des patients atteints de SLA et des modèles animaux", écrit encore AB Science.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.