Abéo : contient sa perte sur l'exercice ; pas de dividende

Abéo : contient sa perte sur l'exercice ; pas de dividende©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 09 juin 2021 à 21h48

L'exercice 2020/21 d'Abéo a été marqué par une crise inédite entraînant des variations d'activité exceptionnelles. Dans ce contexte sans précédent qui a impacté tous les marchés du Groupe, avec la fermeture des salles de sport et loisirs pendant la majeure partie de l'exercice, Abéo a démontré son agilité et sa capacité d'adaptation rapide. Avec un chiffre d'affaires de 174 millions d'euros sur l'ensemble de l'exercice 2020/21, la baisse des ventes a pu être limitée à 26,2%.

L'exercice 2020/21 d'Abéo a été marqué par une crise inédite entraînant des variations d'activité exceptionnelles. Dans ce contexte sans précédent qui a impacté tous les marchés du Groupe, avec la fermeture des salles de sport et loisirs pendant la majeure partie de l'exercice, Abéo a démontré son agilité et sa capacité d'adaptation rapide. Avec un chiffre d'affaires de 174 millions d'euros sur l'ensemble de l'exercice 2020/21, la baisse des ventes a pu être limitée à 26,2%.

Pour faire face à cette situation de crise, Abéo a su réagir rapidement pour limiter l'impact de la baisse du chiffre d'affaires et protéger la rentabilité du Groupe. Ainsi, l'Ebitda courant (ROC + dotations aux amortissements) de l'exercice 2020/21 ressort à 19,1 ME, (22,2 ME un an auparavant), soit un taux de marge opérationnelle en hausse de 1,6 point à 11% du chiffre d'affaires. La résilience de la rentabilité opérationnelle traduit l'efficacité des mesures mises en oeuvre rapidement dans le cadre du plan de performance (optimisation de la structure de coûts).

Conformément aux objectifs fixés, le Groupe est parvenu à abaisser son point mort de plus de 20% en année pleine.

Après prise en compte d'un résultat financier net de -4 ME, et d'une charge d'impôts de -0,5 ME, le résultat net part du Groupe de l'exercice 2020/21 ressort à -0,6 ME.

Situation financière

Dans ce contexte de crise sanitaire et économique, le Groupe s'est attaché à préserver ses équilibres financiers. Ainsi, Abéo a dégagé sur l'exercice une marge brute d'autofinancement largement positive et des free cash flows de 15,4 ME, notamment grâce à la réduction du Besoin en Fonds de Roulement et à une gestion prudente des investissements (3 ME contre 4,6 ME un an plus tôt).

Afin de préserver ses ressources pendant la période de crise, Abéo a obtenu, au cours du premier semestre de l'exercice 2020/21, deux prêts d'un montant total de 10 ME de la part de BPI France et, de ses partenaires bancaires, des Prêts Garantis par l'Etat d'un montant total de 23 ME. Ceux-ci ont ainsi renouvelé leur pleine confiance dans la capacité de rebond du Groupe.

Au 31 mars 2021, Abéo bénéficie d'une trésorerie disponible de 72 ME, en hausse de 15,5 ME. La ligne court terme de 20 ME, tirée au 31 mars 2020, a été remboursée en juillet 2020 et reste disponible. L'endettement financier net, en baisse de 7,8 ME, s'élève à 90,9 ME (58,9 ME hors IFRS 16) contre 98,7 ME un an auparavant (65,2 ME hors IFRS 16).

Hors IFRS 16, Abéo affiche un 'gearing' maîtrisé de 0,6 au 31 mars 2021 (0,7 au 31 mars 2020) et respecte ses covenants bancaires.

Le Conseil d'Administration d'Abéo proposera à l'Assemblée Générale du 20 juillet prochain de ne pas verser de dividende au titre de l'exercice 2020/21.

Tendances et perspectives

Les prises de commandes au 31 mars 2021 s'élèvent à 171 ME, en retrait de -29,3%. Sur le dernier trimestre 2020/21, le niveau des prises de commandes bénéficie d'un net redressement sur les divisions Sport et Vestiaires permettant au Groupe d'afficher un carnet de commandes bien orienté en fin d'exercice.

Après un exercice 2020/21 marqué par un repli d'activité, les premiers indicateurs 2021/22 sont encourageants. La sortie de crise mondiale va ainsi conduire à la réouverture progressive des marchés clés du Groupe.

Abéo se dit "en ordre de marche pour capter le rebond d'activité". Olivier Estèves, Président-Directeur Général d'Abéo, indique "Grâce à l'agilité, l'engagement et le professionnalisme de ses équipes, Abéo ressort renforcé de cette période et compte profiter pleinement de l'après crise".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.