Abéo vise 250 à 260 ME de chiffre d'affaires sur l'exercice, et une amélioration de performance opérationnelle

Abéo vise 250 à 260 ME de chiffre d'affaires sur l'exercice, et une amélioration de performance opérationnelle©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 12 décembre 2019 à 07h21

Au titre du 1er semestre de son exercice 2019-2020, Abéo affiche un chiffre d'affaires de 121,9 millions d'euros, en croissance de +10,8% par rapport à la même période sur l'exercice précédent, soutenu par les divisions Sportainment & Escalade (+49,9%) et Vestiaires (+3,7%). La contribution de la variation de périmètre est de +9,6% (intégration de Fun Spot depuis novembre 2018). Sur cette période, la croissance organique s'élève à +0,9%. Elle reflète une activité impactée par le repositionnement de Cannice (Chine) aux standards de production du Groupe et un attentisme lié au Brexit dans les filiales anglaises.

Au 30 septembre 2019, l'Ebitda courant est en progression. Il ressort à 11,7 ME (9,9 ME au 30 septembre 2018), amplifié de +3 ME par l'application de la norme comptable IFRS 16. Hors impact IFRS 16, l'Ebitda courant est en retrait à 8,7 ME. Néanmoins, la rentabilité opérationnelle, hors impact IFRS 16, se redresse de 0,6 point à 7,1% par rapport au second semestre 2018-2019 (6,5%).

Le résultat net part du Groupe semestriel ressort à 0,4 ME (0,5 ME hors impact IFRS 16). Hors effets non récurrents (charge d'amortissements de Fun Spot, fermeture d'un centre en Espagne et impacts fiscaux), le résultat net part du Groupe (hors IFRS 16) atteindrait 2 ME (4,3 ME au 30 septembre 2018).

La marge brute d'autofinancement du Groupe s'élève à 11,2 ME (10,2 ME au 30 septembre 2018), incluant un impact de 3 ME lié à la norme IFRS 16. Hors IFRS 16, les flux de trésorerie générés par l'exploitation sont de -3,3 ME, en amélioration de 2,7 ME.

Les investissements du semestre se sont élevés à 2,2 ME (3 ME au 30 septembre 2018).

Au 30 septembre 2019, Abéo bénéficie d'une trésorerie disponible de 16 ME. L'endettement financier net s'élève à 117 ME (incluant un impact de +26,5 ME lié à l'application de la norme IFRS 16) contre 80,2 ME au 31 mars 2019.

Perspectives

Avec 125,8 ME de prises de commandes au 30 septembre (+11,6%) et de la montée en puissance attendue de Fun Spot, Abéo anticipe, hors nouvelle croissance externe, un chiffre d'affaires compris entre 250 et 260 ME au 31 mars 2020, soit 14,6% de croissance annuelle moyenne depuis 4 ans.

Par ailleurs, Abéo poursuit ses actions d'amélioration de la performance qui visent à redresser la marge opérationnelle courante au second semestre 2019-2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.