Abionyx : partenariat stratégique avec GTP Biologics et V-Nano

Abionyx : partenariat stratégique avec GTP Biologics et V-Nano©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 25 mars 2021 à 07h55

Abionyx, société biotech de nouvelle génération dédiée à la découverte et au développement de thérapies innovantes, a conclu un partenariat stratégique avec GTP Biologics (Groupe Fareva) et V-Nano (Groupe VBI Therapeutics), spécialisées dans la production et la formulation de nanomédicaments biologiques. CER-001 a montré des résultats positifs dans le traitement d'une maladie rénale ultra rare chez un patient français, en retardant le besoin de dialyse et en diminuant les dépôts lipidiques cornéens, ce qui a permis d'améliorer la vision, tel que publié dans une revue médicale de renommée mondiale. Le développement clinique de CER-001 dans les maladies rénales se poursuit dans le cadre d'une étude de phase 2a, visant à prévenir les lésions rénales aiguës chez les patients atteints de septicémie, actuellement en cours en Italie. Au vu de ces avancées, Abionyx Pharma a décidé de relancer et de réorganiser la bioproduction de son bio-HDL mimétique recombinant.

Abionyx, société biotech de nouvelle génération dédiée à la découverte et au développement de thérapies innovantes, a conclu un partenariat stratégique avec GTP Biologics (Groupe Fareva) et V-Nano (Groupe VBI Therapeutics), spécialisées dans la production et la formulation de nanomédicaments biologiques. CER-001 a montré des résultats positifs dans le traitement d'une maladie rénale ultra rare chez un patient français, en retardant le besoin de dialyse et en diminuant les dépôts lipidiques cornéens, ce qui a permis d'améliorer la vision, tel que publié dans une revue médicale de renommée mondiale. Le développement clinique de CER-001 dans les maladies rénales se poursuit dans le cadre d'une étude de phase 2a, visant à prévenir les lésions rénales aiguës chez les patients atteints de septicémie, actuellement en cours en Italie. Au vu de ces avancées, Abionyx Pharma a décidé de relancer et de réorganiser la bioproduction de son bio-HDL mimétique recombinant.

GTP Biologics, basée à Saint-Julien-en-Genevois, et V-Nano, basée à Toulouse, sont des sociétés françaises spécialisées dans la bioproduction et de la nanoformulation. Elles disposent des infrastructures et des expertises nécessaires à la bio-ingénierie et à la relance de la biofabrication du CER-001. En effet, CER-001 qui est un biomédicament de dernière génération, nécessite une approche technologique innovante pour assurer la réussite de sa bioproduction complexe à forte valeur ajoutée en France. GTP Biologics est un site majeur pour la bioproduction à Saint-Julien-en-Genevois. V-Nano est par ailleurs partenaire du CEA Tech Occitanie dans le cadre d'un transfert de technologie en nano-caractérisation pour l'ouverture d'un laboratoire commun qui travaille notamment sur la mise au point de nano-formulations et disposera d'une unité pilote en amont du site de production.

Alain Sainsot, Directeur Général de GTP Biologics/Groupe Fareva et Président de V-Nano/Groupe VBI Thérapeutics, membre de CSF-Santé et contributeur du dernier rapport sur la Stratégie nationale bio-production en France, déclare : "Nous sommes très heureux de contribuer stratégiquement au redéveloppement du biomédicament CER-001 d'ABIONYX Pharma, aux côtés de Fareva. L'enjeu est majeur pour notre industrie de pouvoir produire les biomédicaments les plus avancés en France, au-delà des produits plus matures comme les vaccins et les anticorps monoclonaux. Dans le cas d'Abionyx, il s'agit de produire cenouveau biomédicament au plus vite pour répondre aux besoins des patients sans traitement existant et d'étendre le champ des innovations médicales pouvant être portées par cette bio-HDL, à la fois dans le rein mais aussi en ophtalmologie".

CER-001 est une biomolécule de très haute technologie basée sur la biologie cellulaire, dont les mécanismes d'action sont diversifiés au même titre que les HDL naturelles, et qui possède donc "un potentiel considérable". CER-001 en tant que bio-HDL mimétique recombinante "possède une valeur considérable en ce qu'elle s'est avérée très sûre et très bien tolérée à des doses élevées de 10 à 30 mg/kg/semaine dans diverses études menées à ce jour".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.