AccorHotels reste le chouchou de Barclays dans l'hôtellerie

AccorHotels reste le chouchou de Barclays dans l'hôtellerie
Pullman Phuket Arcadia Naithon Beach à Phuket, Thaïlande

Boursier.com, publié le mercredi 31 janvier 2018 à 10h12

AccorHotels reste le dossier préféré de Barclays dans le secteur de l'hôtellerie. La banque britannique a publié ce matin une nouvelle étude sur le dossier, qui aboutit à un relèvement de l'objectif de cours de 47 à 50 euros, pour une recommandation maintenue à "surpondérer". Deux éléments porteurs se détachent, estime l'analyste. D'abord, l'opération de cession d'HotelInvest devrait aboutir incessamment sous peu, ce qui permettra aux investisseurs de long terme de se positionner sur un actif plutôt rare, léger en actifs et exposé à 80% à la reprise en Europe et en Asie. Ensuite, la valorisation plutôt intéressante, puisque le reste du périmètre, HotelServices, affiche une décote de 13% sur son plus proche comparable, IHG, alors que sa trajectoire de croissance annuelle du résultat opérationnel est plus élevée. Je continue à penser qu'IHG est un actif de meilleure qualité, mais je pense aussi que le marché sous-estime le potentiel de croissance plus rapide d'Accor, qui devrait devenir plus visible lors de la séparation, précise l'analyste Vicki Stern, qui n'exclut pas un peu de volatilité à court terme pour le titre, mais qui est confiant sur le moyen terme.

En bourse, le groupe hôtelier français sort d'un millésime 2017 favorable, avec une hausse de 21,4%, deux fois supérieure à celle du CAC40. C'est la cinquième année de performance annuelle positive sur les six dernières, ce qui a permis au titre de passer de moins de 20 euros fin 2011 à plus de 40 euros fin 2017, et de s'afficher aujourd'hui à 45,88 euros en séance. Malgré cette performance boursière, 68% des analystes sont encore positifs sur le dossier, avec un objectif moyen de 46,217 euros. Beaucoup attendent le "coup de fouet" de la cession d'HotelInvest.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.