AccorHotels : Sébastien Bazin calme le jeu sur Air France KLM

AccorHotels : Sébastien Bazin calme le jeu sur Air France KLM
Accor est le 1er groupe hôtelier

Boursier.com, publié le mardi 05 juin 2018 à 15h13

AccorHotels tente de remonter la pente (+2,4% à 45,4 euros) après avoir décroché de 7% lundi. Sébastien Bazin a tenté de calmer le jeu en minimisant l'intérêt du groupe hôtelier pour une prise de participation dans Air France-KLM, affirmant qu'il existe d'autres moyens pour approfondir ses relations avec le transporteur en difficulté.

"La seule raison pour laquelle nous poursuivons le dialogue est que je veux un partenariat plus profond" pour les initiatives numériques, le programme de fidélisation et le marketing en ligne, a déclaré le dirigeant lors d'une conférence à New York. "Nous n'avons pas besoin d'être un investisseur pour faire un partenariat", a également affirmé S.Bazin, selon des propos repris par Bloomberg.

La presse avait évoqué au cours du week-end un possible rachat de la participation de 14,3% de l'Etat dans la compagnie aérienne par le groupe hôtelier. Accor indiquant par la suite avoir repris "ses réflexions" quant à une éventuelle prise de participation minoritaire au capital d'AF-KLM. "C'est très tôt. Oui, nous avons engagé des discussions sur la question de savoir si nous devrions ou non acheter une partie des intérêts français dans Accor", a déclaré S.Bazin. "Nous n'avons encore pris aucune décision", a ajouté le dirigeant, signalant que le gouvernement n'avait pas encore décidé de vendre. "Nous évaluons toujours la faisabilité, les conditions et les termes."

"Si nous devions unir nos forces, nous serions beaucoup plus forts avec beaucoup de synergies créées... Cela nous oblige-t-il à entrer au capital? Bien sûr que non, ce qui explique pourquoi je ne sais pas où ça va finir".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.