Acteos réduit ses pertes semestrielles

Acteos réduit ses pertes semestrielles©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 18 septembre 2020 à 17h40

Acteos publie ses comptes du premier semestre 2020. Le chiffre d'affaires consolidé progresse de 10,9% par rapport au premier semestre 2019. Cette évolution, totalement organique, constitue une bonne performance compte tenu des conditions de marché exceptionnelles liées à l'impact de la crise sanitaire. L'activité Mobilité progresse très fortement à la fois en France et en Allemagne avec un chiffre d'affaires de 3,3 ME, en hausse de 42,9%. L'activité Software a, en revanche, été impactée par la suspension de la majorité des grands projets en cours de réalisation à compter de la mi-mars, avec la mise en oeuvre des mesures de confinement. Celle-ci ressort à 3,7 ME, en repli de 7,5%. Une reprise progressive est constatée depuis le mois de juin mais elle ne prendra sa pleine mesure qu'à compter de cette fin d'année sous réserve de l'évolution du contexte sanitaire...

La marge brute ressort en retrait de 357 KE à 3,8 ME (-8,5%). Elle représente 54,3% du chiffre d'affaires contre 65,8% au premier semestre 2019. Cette évolution reflète à la fois les très grosses commandes exécutées sur le semestre à des niveaux de marge en léger retrait par rapport à 2019 et le recul de l'activité Software.

Malgré le repli de la marge brute, l'Ebitda affiche une croissance de 39% par rapport au premier semestre 2019 (241 KE contre 174 KE au premier semestre 2019). Cette évolution favorable a été rendue possible par une gestion optimisée depuis le début d'année, aussi bien en termes de maitrise de la masse salariale que des frais généraux.

Le résultat opérationnel est en amélioration mais reste négatif à hauteur de 377 KE à comparer à la perte de 432 KE enregistrée au titre du premier semestre 2019. Il en est de même pour le résultat net qui reste négatif à hauteur de 408 KE contre une perte de 446 KE enregistrée sur le premier semestre 2019.

Afin de permettre au groupe de passer le cap de la crise actuelle, sans précédent, Acteos a bénéficié, auprès de ses partenaires bancaires et de la BPI, de prêts garantis par l'Etat à hauteur de 4 ME. La trésorerie est significativement positive à 4,1 ME contre 0,8 ME à la clôture du 31 décembre 2019. Grâce à ces dispositifs, Acteos se dit serein quant à sa capacité à rebondir fortement dès la fin de la situation de crise sanitaire.

La croissance de 10,9% enregistrée au premier semestre 2020 n'a pas permis d'atteindre l'objectif de profitabilité affiché pour l'année en cours. La profitabilité de l'exercice 2020 reste incertaine du fait des conditions d'activité toujours dégradées et malgré les signes encourageants sur la reprise progressive des projets clients. La baisse du rythme de prises de commandes sur les six derniers mois impactera forcément dans les mois qui viennent, l'évolution du volume d'activité et le niveau de résultats, commente le groupe.

Malgré ces éléments et une visibilité réduite sur l'évolution du contexte sanitaire, Acteos "reste pleinement confiant sur sa capacité de rebond grâce notamment aux investissements importants en R&D réalisés au cours des derniers exercices qui lui permettent de proposer à ses clients une offre différenciée et à forte valeur ajoutée".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.