Actia Group : l'activité recule de 3,3% au T1

Actia Group : l'activité recule de 3,3% au T1©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 20 mai 2021 à 08h39

L'activité du 1er trimestre 2021 d'Actia Group, à 113,2 ME, enregistre un recul de 3,3% qui témoigne du ralentissement de la production, liée à la pénurie de composants électroniques, affectant une partie de la division Automotive. Avec une base de comparaison plus favorable, l'activité Télécom, à 13,2 ME, est en croissance de +52,4%. Centrée sur de plus petites séries qui limitent les tensions d'approvisionnement en électronique de pointe, l'activité bénéficie de ses contrats sur des cycles longs. La mise en oeuvre d'une équipe dédiée à la gestion de la crise des semi-conducteurs a permis de limiter les retards et d'acquérir des composants auprès de brokers. Ainsi, les négociations permanentes ont abouti à un meilleur niveau de livraisons des fabricants, supérieur à leurs premières annonces. Sur le plan commercial, les équipes sont fortement mobilisées et un succès majeur a été remporté dans le domaine du satellite, bénéficiant aux deux divisions, pour plus de 150 ME sur 5 ans, avec un démarrage de production prévu fin 2022.

L'activité du 1er trimestre 2021 d'Actia Group, à 113,2 ME, enregistre un recul de 3,3% qui témoigne du ralentissement de la production, liée à la pénurie de composants électroniques, affectant une partie de la division Automotive. Avec une base de comparaison plus favorable, l'activité Télécom, à 13,2 ME, est en croissance de +52,4%. Centrée sur de plus petites séries qui limitent les tensions d'approvisionnement en électronique de pointe, l'activité bénéficie de ses contrats sur des cycles longs. La mise en oeuvre d'une équipe dédiée à la gestion de la crise des semi-conducteurs a permis de limiter les retards et d'acquérir des composants auprès de brokers. Ainsi, les négociations permanentes ont abouti à un meilleur niveau de livraisons des fabricants, supérieur à leurs premières annonces. Sur le plan commercial, les équipes sont fortement mobilisées et un succès majeur a été remporté dans le domaine du satellite, bénéficiant aux deux divisions, pour plus de 150 ME sur 5 ans, avec un démarrage de production prévu fin 2022.

Au 1er trimestre, les ventes des filiales à l'étranger ressortent à 62,9 ME et celles des sociétés françaises à 50,3 ME (+7,3%). Avec 71,8% du chiffre d'affaires généré par les clients étrangers, contre 75% au 1er trimestre 2020, le ralentissement sur la zone Amérique, surtout du Sud où la crise sanitaire continue à fortement impacter les économies locales, et la baisse sur certains pays d'Europe (Suède, Allemagne, Belgique), du fait des difficultés d'approvisionnement, ne sont pas compensés par la hausse du chiffre d'affaires en Chine et en Afrique.

L'activité Automotive génère 88,3% du chiffre d'affaires trimestriel du Groupe. Le niveau des activités OEM (79,3% du CA Automotive) reflète la pénurie de composants affectant en particulier les grandes séries à forts contenus électroniques produites dans le domaine de la Télématique. A l'inverse, les plus petites séries ont mieux résisté notamment avec la poursuite de la croissance dans le domaine du ferroviaire. Les produits et solutions pour le Diagnostic, l'Infotainment et l'Électromobilité sont principalement freinés par le manque de dynamisme du transport de personnes liés aux limitations des déplacements (contexte sanitaire), une tendance que la crise des composants vient parfois renforcer. Les activités Aftermarket (10,1% du CA Automotive) sont en recul de 9,4% : le faible niveau d'investissement dans le domaine du Contrôle Technique, lié à l'absence de lancement de programmes majeurs par les états, masque la hausse des Équipements de garage, et celle plus modérée des solutions de Gestion de flottes. L'activité de sous-traitance électronique (MDS, 10,6% du CA Automotive), témoigne en particulier de la faiblesse du secteur aéronautique et suit les cadences ralenties des industriels de l'électronique.

L'activité Telecom représente 11,7% du chiffre d'affaires trimestriel du Groupe. La forte hausse (+52,4%) est liée à l'effet de base favorable dans les SatCom, et à la montée en puissance des solutions pour le marché de l'Énergie et du Ferroviaire. L'activité s'est déroulée quasi normalement et les succès technologiques et commerciaux attestent du savoir-faire pointu d'ACTIA et conforte ses perspectives à moyen / long termes.

PERSPECTIVES 2021

Pour l'heure, contrainte de s'adapter au rythme de livraison des composants électroniques, l'activité ressort significativement au-dessous des attentes du Groupe. Face à l'instabilité des mesures de confinement / déconfinement, le Groupe continue à s'adapter avec agilité, négociant, par exemple, le maintien du travail en 2x8, en Tunisie. Grâce à la mobilisation de ses équipes, ACTIA Group a pu assurer la continuité de ses livraisons et n'a pas affecté significativement la production de ses clients, même si l'adaptation des cadences pèse sur l'utilisation de ses outils de production. Les tensions perdurent au 2ème trimestre et l'absence d'information de la part des fabricants de composants limite la visibilité sur le 2ème semestre.

D'un point de vue financier, la structure de coût, allégée par rapport au 1er trimestre 2020, pourra absorber une partie des décalages de livraisons. Les coûts supplémentaires, induits par les ruptures d'approvisionnement et l'augmentation du prix de certaines matières premières, sont estimés à environ 8 ME. Le Groupe maintient un strict contrôle des dépenses. Des mesures d'activité partielle (10% d'APLD en France dans l'Automotive) ont été mises en place début 2021. En plus de pouvoir bénéficier de plusieurs programmes du plan de relance, avec un objectif d'accompagnement de près de 8 ME sur 2 à 4 ans, le Groupe a demandé d'activer le solde de son enveloppe de PGE, soit 50 ME, sécurisant sa situation financière en vue de la reprise, et de la hausse continue de son carnet de commandes.

ACTIA s'inscrit dans une trajectoire de croissance à long terme et une capacité à servir des marchés technologiques de pointe, portés par la transformation numérique et énergétique.

Avec un outil industriel moderne et répondant aux plus hautes exigences de qualité et de sécurité, ACTIA poursuit le déploiement des solutions de gestion industrielles (PLM, ERP) de dernière génération, porteuses d'efficacité opérationnelle et financière. Au-delà des incertitudes qui pèsent actuellement sur l'économie mondiale, le Groupe, largement diversifié et internationalisé, se mobilise, comme il l'a toujours fait, pour assurer son développement à long terme, porté par des expertises pointues sur des marchés majeurs. Son portefeuille de clients et son carnet de commandes sur les prochaines années attestent de solides perspectives de croissance lui permettant de viser de dépasser, à une échéance de 4 à 5 ans, les 800 ME de chiffre d'affaires.

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE

L'Assemblée Générale Ordinaire est convoquée ce 20 mai 2021 à 17h00. Les Actionnaires ont été invités à privilégier le vote par correspondance. La documentation relative à cette Assemblée Générale est disponible sur www.actia.com (menu "Investisseurs" / "Assemblées Générales").

Vos réactions doivent respecter nos CGU.