Actiplay : comptes annuels publiés

Actiplay : comptes annuels publiés©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 22 avril 2020 à 18h40

Le Groupe Actiplay, spécialisé dans le data marketing pour la conquête et l'engagement client, présente ses comptes 2019 affichant une perte opérationnelle de 467 KE. Ces pertes sont dues à l'activité du premier semestre 2019, période à l'origine de la demande d'ouverture d'une procédure de redressement judiciaire auprès du Tribunal de Commerce de Bordeaux.

Dans le courant de l'année 2019, le Groupe a restructuré très fortement son périmètre d'activité :
1/ Arrêt des activités déficitaires, entraînant une baisse volontaire du CA par rapport à 2018.
2/ Forte remontée des taux de marges brutes opérationnelles (taux de 73% contre 43% en 2018).
3/ Réduction des charges fixes opérationnelles s'élevant à 1.407 KE en 2019 contre 2.679 KE en 2018.
Le Groupe a procédé, lors de cet exercice passé, à une importante dépréciation d'actifs et une réduction d'effectif entraînant une charge exceptionnelle de plus de 2.800 KE.

Le résultat net part du Groupe ressort ainsi au 31 décembre 2019 en perte de 3.833 KE, affectant les capitaux propres qui ressortent de leur côté à -3.365 KE.

Dès la fin du premier semestre et durant l'été 2019, le Groupe a engagé une forte réduction de ses charges opérationnelles et s'est recentré sur ses activités rentables et pérennes de monétisation de bases de données. L'activité a ainsi retrouvé la rentabilité opérationnelle, avec un Ebit de +24 KE généré lors du second semestre 2019 contre une perte de 491 KE au 1er semestre.

Le Groupe a également mené des discussions en vue de la cession d'un de ses actifs non stratégiques, le portail www.jeux.com. L'objectif de cette opération étant d'affecter ensuite le produit de la vente à une réduction forte et décisive du passif du groupe. Cette opération clé a cependant été suspendue par la crise du Covid-19 en même temps que toute la procédure judiciaire en cours auprès du Tribunal de Commerce de Bordeaux.

Le Groupe est donc dans l'attente des annonces publiques pour reprendre sa procédure et cette opération.

Eléments d'information complémentaires sur la situation depuis la date de clôture des comptes de 2019

Le Groupe indique que le premier trimestre 2020 (janvier à mars 2020) a permis la poursuite d'une bonne tenue de l'activité avec, à nouveau, une rentabilité opérationnelle, comme générée lors du S2 2019.

L'épidémie de Covid-19 est un événement qui n'a acquis une ampleur économique importante qu'en 2020, à partir du mois de mars pour la France.
A ce jour et compte tenu de l'imprévisibilité de l'évolution de cette crise et de ses conséquences, la société n'est pas en mesure d'en évaluer les impacts sur l'année 2020 à la date d'arrêté de ses comptes.
Dans ce contexte, l'échéance de la période d'observation accordée par le Tribunal, initialement prévue au 24 avril 2020, a été reportée sine die dans l'attente de la sortie de la crise du Covid-19.

Dès le Tribunal de Commerce de Bordeaux réouvert et à nouveau opérationnel, le Groupe communiquera sur son nouveau calendrier de procédure et ses perspectives.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.