Adocia annonce une présentation orale portant sur ADO09

Adocia annonce une présentation orale portant sur ADO09©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 10 septembre 2019 à 18h41

Adocia annonce que la société présentera oralement les résultats d'une étude clinique portant sur son produit ADO09 (pramlintide insuline) lors du 55ème Congrès Annuel de l'Association Européenne pour l'Etude du Diabète (EASD).

L'événement aura lieu du 16 au 20 septembre 2019 à Barcelone (Espagne).

"Nous sommes heureux de partager, à travers ces premiers résultats cliniques prometteurs, le potentiel de ADO09, notre coformulation innovante d'insuline prandiale et de pramlintide pour le traitement du diabète de type 1 (DT1)" commente Olivier Soula, directeur général délégué et directeur de la R&D d'Adocia "Avec cette coformulation, nous espérons enfin tenir les promesses du pramlintide pour le traitement du DT1, dans lequel cet agent a démontré des bénéfices médicaux remarquables, en particulier un meilleur contrôle glycémique postprandial et un ensemble d'autres bénéfices qu'aucun autre traitement commercial actuel ne leur offre à ce jour."

ADO09 est une coformulation innovante prête à l'emploi, à ratio fixe de pramlintide, le seul analogue d'amyline approuvé par la FDA, et de l'analogue A21G d'insuline humaine, une insuline à action prandiale connue pour être le principal métabolite circulant de l'insuline glargine (Lantus, Sanofi).

ADO09 a été développée pour améliorer le contrôle glycémique postprandial et les effets à long-terme pour les personnes requérant un traitement par insuline prandiale, en permettant la combinaison de deux hormones complémentaires et synergiques : le pramlintide (analogue d'amyline) et l'insuline prandiale. En effet, chez une personne sans diabète, l'insuline et l'amyline sont co-sécrétées et agissent en synergie pour contrôler l'excursion glycémique après un repas. Alors qu'il est démontré que le pramlintide, lorsqu'il est ajouté à une insulinothérapie intensive, améliore l'HbA1c, aplanit les excursions glycémiques postprandiales et réduit le poids, son usage a été limité en particulier en raison de la nécessité d'ajouter des injections de pramlintide au moment du repas à celles requises par l'insulinothérapie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.