Adocia : comptes semestiels publiés

Adocia : comptes semestiels publiés©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 20 juillet 2020 à 18h27

Adocia, société biopharmaceutique au stade clinique spécialisée dans le développement de formulations innovantes de protéines et de peptides pour le traitement du diabète et d'autres maladies métaboliques, annonce aujourd'hui ses résultats financiers pour le semestre s'étant terminé le 30 juin 2020.

Les résultats de la Société au 30 juin 2020 se caractérisent par les principaux éléments suivants :
-Le chiffre d'affaires de 0,6 million d'euros provenant des accords de licence avec Tonghua Dongbao Pharmaceuticals Co. Ltd, signés en avril 2018, reflète exclusivement les prestations de services de recherche et développement fournies par Adocia pour le transfert et le développement des produits licenciés
-Les charges opérationnelles sur les 6 premiers mois de 2020 s'élèvent à 14,7 millions d'euros en diminution de 3,4 millions d'euros par rapport aux six premiers mois 2019. Cette diminution s'explique à hauteur de :
*2 millions d'euros en lien avec la fin des procédures juridiques contre Eli Lilly qui avaient impactées le poste honoraire en 2019,
*0,8 million d'euros de diminution des dépenses externes de 'R&D' (productions de lots cliniques réalisés en 2019 et honoraires moindre sur la propriété intellectuelle)
*0,3 million d'euros sur les dépenses internes, en particulier la diminution des dépenses de voyages et de déplacements, lesquels ont été limités par les mesures sanitaires prises dans la quasi-totalité des pays.

-Une perte nette avant impôt qui s'élève donc à 11,9 millions d'euros.
-Une position de trésorerie de près de 36 millions d'euros en juin 2020, à comparer à 43,7 millions d'euros au 1er janvier 2020. La consommation de trésorerie sur les six premiers mois de l'année s'élève à 7,8 millions d'euros, comparé à 19,1 millions d'euros sur la même période 2019. Cette baisse s'explique notamment par deux éléments : (i) l'encaissement du crédit d'impôt recherche 2019 pour 5,9 millions d'euros en avril 2020, lequel intervient plus tôt que l'an dernier, suite aux mesures gouvernementales liées à l'épidémie de COVID-19 et (ii) la fin des procédures juridiques menées contre Eli Lilly qui avaient impactées la position de trésorerie de 3,5 millions d'euros sur le premier semestre 2019.
Retraité de ces deux éléments, la consommation de trésorerie du premier semestre 2020 est en baisse de 2,2 millions d'euros par rapport à la même période l'an passé, en lien notamment avec la diminution des dépenses de sous-traitance de R&D pour 1,4 million d'euros.

Les dettes financières à fin juin 2020 s'élèvent à 20,8 millions d'euros et sont constituées principalement de l'emprunt obligatoire de 15 millions d'euros souscrit auprès d'IPF Fund II en 2019 et des emprunts bancaires contractés pour financer l'acquisition et la rénovation du bâtiment où sont situés le centre de recherche et le siège social de la Société.

"Dans ce contexte particulier, notre position de trésorerie nous permet de financer le développement de nos projets. Nous maintenons ainsi notre politique ambitieuse en concentrant nos efforts sur le développement clinique de nos combinaisons d'insuline prandiale et de pramlintide et sur la préparation de la Phase 3 en Europe et aux US de notre produit BC Lispro." commente Valérie Danaguezian, Directrice Financière d'Adocia.

Sur le plan financier, dans le contexte lié à la pandémie de COVID-19, la Société s'est rapprochée de ses partenaires bancaires et régionaux pour bénéficier des mesures qui ont été annoncées par le gouvernement français et qui visent à soutenir les entreprises dans ce contexte difficile. A ce titre, elle a pu bénéficier d'une prise en charge de ses dépenses du personnel en chômage partiel, d'un report de 6 mois de l'ensemble des échéances bancaires et de l'encaissement rapide du Crédit d'Impôt Recherche 2019 d'un montant de 6,5 millions d'euros (reçu au cours du mois d'avril 2020).

"Durant ce premier semestre, nous avons réalisé les objectifs que nous nous étions fixés, et ce malgré le contexte difficile lié à la pandémie de COVID-19" commente Gérard Soula, Président-Directeur Général d'Adocia. Tout particulièrement, nous avons pu finaliser notre étude clinique M1Pram dont les résultats se sont révélés très prometteurs. Afin de confirmer la perte de poids, constatée lors de la première partie de cette étude, une étude clinique complémentaire a été aussitôt lancée sur des patients diabétiques de type 1 obèses; l'obésité étant aujourd'hui un problème majeur y compris pour les personnes ayant un diabète de type 1. Les résultats de cette deuxième partie sont attendus au cours de ce deuxième semestre. Ceux-ci nous confortent dans notre choix stratégique d'un traitement bi-hormonal qui permettrait de répondre aux besoins profonds d'amélioration du traitement des patients diabétiques de type 1. Nous sommes également ravis qu'au cours de cette période, notre partenaire Tonghua Dongbao ait réussi à finaliser et à déposer, auprès des autorités réglementaires chinoises, le plan de développement clinique de Phase 3 de BC Lispro pour le marché chinois. En parallèle, nous avons obtenu l'autorisation des autorités allemandes (Bfarm) pour réaliser l'étude de bridging BC Lispro avec l'insuline lispro de THDB, afin de qualifier ce produit pour l'entrée ensuite en étude de Phase 3 aux USA et en Europe. Enfin, nous avons intensifié nos discussions avec des partenaires potentiels, malgré les conditions difficiles dues aux restrictions de déplacements."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.