Adomos : 342 kE de bénéfices semestriels en dépit du contexte sanitaire

Adomos : 342 kE de bénéfices semestriels en dépit du contexte sanitaire
immobilier poignée porte

Boursier.com, publié le lundi 28 septembre 2020 à 19h52

Le 1er semestre 2020 a été marqué par le confinement, empêchant toute activité entre le 15 mars et le 15 mai. Dans ce contexte morose, Adomos a néanmoins réussi à contenir la baisse de ses produits d'exploitation à 21% grâce à la nouvelle activité d'opérateur immobilier lancée en 2017. Avec le quasi-arrêt de l'activité pendant le confinement, le chiffre d'affaires tombe ainsi à 4,57 millions d'euros (5,76 ME au 30 juin 2019).

L'EBE (résultat d'exploitation avant amortissements) atteint 1,82 ME (3,02 ME au 30 juin 2019). Le résultat d'exploitation consolidé du Groupe est resté positif à 430 kE (1,88 ME le 1er semestre 2019).

Cette performance a été rendue possible grâce à la poursuite de la politique de maîtrise des charges d'exploitation mise en place par Adomos. Le résultat courant de l'ensemble consolidé atteint 353 kE sur le semestre, incluant 76 kE de charges financières.

Le résultat net après impôts et IDA est de 342 kE. Par prudence, Adomos a choisi de n'activer aucun IDA (Impôts Différés Actifs) considérant que la visibilité sur les prochains exercices reste réduite. Le taux de rentabilité d'exploitation est de 9,4%, positif grâce au fort investissement technologique combiné à des charges fixes faibles.

Les disponibilités s'élèvent à 1,34 ME au 30 juin. L'ensemble des dettes est de 4,57 ME. Au total, la trésorerie d'Adomos reste parfaitement maîtrisée. Le groupe dispose d'une capacité d'emprunt lui permettant d'envisager de nouvelles acquisitions immobilières.

Perspectives

Adomos avait indiqué au mois de juillet que le redémarrage de l'activité en juin était très vigoureux. La société confirme que les mois de juin, juillet et août ont dépassé ses attentes sur la vente de bien neufs, avec notamment 52 réservations signées en juillet (32 en juillet 2019). Les commandes sont revenues à la normale en matière de 'marketing leads' sur septembre.

Adomos a bien avancé dans le développement de son nouveau métier d'opérateur immobilier, notamment en élargissant considérablement ses réseaux de commercialisation. La société étudie actuellement une opportunité d'investissement dans le sud de la France. Elle fait l'objet de négociations.

Pour 2021 et l'avenir, les perspectives sont qualifiées de "rassurantes", par Adomos. Après un 1er semestre 2020 quasiment à l'arrêt, le groupe compte "reprendre résolument le chemin de la croissance dès le second semestre 2020".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.