Adthink résiste au 1er semestre

Adthink résiste au 1er semestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 30 juillet 2020 à 09h30

Adthink annonce pour le S1 2020 un chiffre d'affaires quasiment équivalent à celui du 1er semestre 2019, malgré l'impact de la crise du coronavirus sur le marché de la publicité en ligne. Forte d'une expertise historique dans la publicité digitale à la performance, l'activité du groupe fait preuve de résilience et profite de structures efficientes deux ans après leur profonde réorganisation. Adthink a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 5,14 ME au 30 juin 2020, soit un recul limité de 2,1% par rapport au premier semestre de l'exercice précédent - performance bien supérieure à la baisse des budgets publicitaires de 36% (World Federation of Advertisers).

L'ensemble des activités du groupe est resté dynamique sur le deuxième trimestre 2020, que ce soit au sein de l'Agence (solutions Trading Desk et Display Network), dans les services de marketing digital (Affiliate Network, Comparateurs, Mailkitchen, etc.) ou dans les services media premium BtoC. Mobilisées, les équipes du groupe se sont concentrées sur les expertises les plus porteuses et ont montré leur capacité à étendre l'intervention du groupe à de nouveaux secteurs.

Les activités de l'Agence ont été principalement portées par les annonceurs des secteurs de l'e-commerce, la santé, la nutrition, l'automobile, l'éducation et le tourisme local. L'Agence a accueilli plusieurs nouveaux clients sur le semestre parmi lesquels Advanzia Bank, Euridis Business School, Raviday, Nutravya, Lefranc Bourgeois Enfants, Groupe Sofida, Casio, etc. Et, doté d'un taux de fidélité client élevé, Adthink a vu certains clients historiques tels que Brioche Pasquier ou Abritel, lui renouveler leur confiance.

La solution Drive to Store lancée l'année dernière en display a rencontré un fort engouement lors du déconfinement pour ramener les clients des enseignes en magasin. Dans la continuité de ce lancement, le groupe a élargi son offre en proposant une solution Digital Out of Home (panneaux digitaux extérieurs dont les achats des emplacements proviennent de la publicité programmatique) et à l'Audio to Store (publicité audio sur les principales plateformes de streaming telles que Deezer ou Spotify), en s'appuyant entre autres sur la puissance de ses technologies d'hyper géolocalisation via le mobile.

La distribution de contenus numériques et le e-commerce par abonnement ont poursuivis leur développement qui s'est accéléré durant la période de confinement, celle-ci ayant été particulièrement propice au déploiement des services à la demande. Ces activités au modèle récurrent affichent un nombre d'abonnés en croissance. Adthink développe actuellement une nouvelle plateforme permettant de déployer plus rapidement ses nouveaux projets.

Adthink poursuit son objectif de reprise de la croissance et anticipe une forte augmentation de son EBITDA au premier semestre, mais reste prudent pour le deuxième semestre face aux incertitudes générées par la crise et la possibilité d'un re-confinement dans les pays où ils opèrent.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.