Adux : encourageant ?

Adux : encourageant ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 26 février 2021 à 09h43

Le chiffre d'affaires T4 du groupe Adux confirme le redressement de l'activité (T4 -13% vs T3 -17% et T2 -48%), "ce qui est encourageant compte-tenu d'un environnement de la publicité toujours difficile et d'une base de comparaison qui était plus exigeante (+9% au T4 n-1). Cette tendance favorable devrait se poursuivre puisque le chiffre d'affaires est attendu en rebond sur 2021, même s'il est encore compliqué à ce stade d'en évaluer la vigueur" estime Portzamparc. Malgré une marge brute en recul sur l'année de 30%, l'EBITDA de l'exercice est ressorti en forte progression à 0,5 ME vs 0,1 ME (n-1) grâce à l'avance qui avait été prise sur 9 mois et à un T4 résilient (baisse de 0,3 ME de l'EBITDA vs baisse de 1,1 ME de la marge brute).

Le chiffre d'affaires T4 du groupe Adux confirme le redressement de l'activité (T4 -13% vs T3 -17% et T2 -48%), "ce qui est encourageant compte-tenu d'un environnement de la publicité toujours difficile et d'une base de comparaison qui était plus exigeante (+9% au T4 n-1). Cette tendance favorable devrait se poursuivre puisque le chiffre d'affaires est attendu en rebond sur 2021, même s'il est encore compliqué à ce stade d'en évaluer la vigueur" estime Portzamparc.
Malgré une marge brute en recul sur l'année de 30%, l'EBITDA de l'exercice est ressorti en forte progression à 0,5 ME vs 0,1 ME (n-1) grâce à l'avance qui avait été prise sur 9 mois et à un T4 résilient (baisse de 0,3 ME de l'EBITDA vs baisse de 1,1 ME de la marge brute).

L'activité partielle (1 ME sur l'année, essentiellement au S1) et les économies de coûts (3 ME) ont joué à plein. Ces dernières devraient d'ailleurs perdurer, ce qui laisse entrevoir un rebond significatif de l'EBITDA sur 2021... Portzamparc parle d'une "publication encourageante, tant sur le redressement de l'activité que sur la structure de coûts allégée. Les synergies commerciales avec Azerion devraient également monter en puissance sur 2021" (...) "L'ensemble de ces éléments nous rendent plus confiants dans le redressement des résultats (EBIT et RN positifs à partir de 2023). En première approche et dans l'attente d'un contact dirigeant, nous relevons notre objectif de 1,5 à 2,1 euros" conclut l'analyste.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.