Advicenne : 6 ME de perte en 2017

Advicenne : 6 ME de perte en 2017©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 10 avril 2018 à 22h53

Les ventes enregistrées en 2016 et 2017 par Advicenne proviennent de Likozam et de Levidcen, deux produits en licence pour le traitement de l'épilepsie. Les revenus additionnels proviennent d'un crédit d'impôt recherche de 0,9 million d'euros et de la reconnaissance d'un produit de 1,1 million d'euros lié à la vente d'ADV6209. Au total, le chiffre d'affaires est de 557 kE (268 kE en 2016) pour 2,57 ME de produits des activités courantes (1,89 ME à fin 2016).

Le résultat opérationnel est une perte de -5,97 ME (-3,16 ME en 2016), pour un résultat net en perte de -6,04 ME (-3,57 ME en 2016), soit -1,01 euro par action.

Au bilan

Advicenne a significativement renforcé sa trésorerie en 2017 grâce à deux augmentations de capital : un placement privé de 15,9 ME en mars et une levée de 27 ME dans le cadre de son introduction en bourse. Fin décembre 2017, la trésorerie et les équivalents de trésorerie de la société s'élevaient à 36,2 ME.

En 2017, les flux de trésorerie provenant des opérations ont été négatifs de -5,8 ME, en raison de la perte d'exploitation et de l'augmentation du besoin en fonds de roulement pour soutenir la croissance de l'activité.

Le cash-flow lié aux activités de financement affiche une variation positive de 40,7 ME, essentiellement en raison des deux augmentations de capital réalisées en 2017.

2017 a été une année de transformation pour Advicenne, au cours de laquelle nous avons franchi plusieurs étapes importantes. En septembre, nous avons annoncé les résultats positifs d'un essai pivot européen de phase III concernant ADV7103 dans l'ATRd. Cette annonce a été suivie en novembre par la publication d'autres résultats positifs de suivi à six mois. Plus tôt dans l'année, l'Union Européenne avait accordé à ADV7103 le statut de médicament orphelin (ODD) pour cette indication, un tournant majeur dans la réalisation de notre stratégie, qui vise à commercialiser ce produit innovant en Europe via notre propre structure commerciale. Ces étapes clés nous ont permis de mener avec succès une introduction en bourse et de lever les fonds nécessaires à l'avancement de notre plan de développement clinique en Europe et aux Etats-Unis, ainsi qu'à la préparation du lancement commercial d'ADV7103 en Europe. Je suis impatient de vous tenir informés de nos prochains progrès, synthétise le Dr. Luc-André Granier, PDG et Co-fondateur d'Advicenne.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.