Aérien : le trafic mondial a chuté de 91,3% en mai

Aérien : le trafic mondial a chuté de 91,3% en mai
Boeing

Boursier.com, publié le mercredi 01 juillet 2020 à 15h34

Le trafic aérien de passagers a sursauté en mai. Selon les données de l'Association internationale du transport aérien (IATA), le trafic, mesuré en RPK (recettes passagers kilomètre) a chuté de 91,3% sur la période après le plongeon de 94% enregistré en avril. Cette légère amélioration est due à la reprise de certains marchés intérieurs, notamment la Chine. Les capacités ont chuté de 95,3% et le coefficient d'occupation a perdu 51,9 points pour atteindre 28,6%, ce qui signifie qu'un peu plus d'un quart des sièges étaient occupés, en moyenne.

"Le mois de mai n'a pas été aussi terrible qu'en avril. C'est à peu près la meilleure chose que l'on puisse dire. Comme prévu, les premières améliorations de la demande en passagers se produisent sur les marchés intérieurs. Le trafic international est resté pratiquement arrêté en mai. Nous ne sommes qu'au tout début d'une longue et difficile reprise. Et il y a une énorme incertitude quant à l'impact que pourrait avoir une résurgence de nouveaux cas de COVID-19 sur les marchés clés", affirme Alexandre de Juniac, directeur général de l'IATA.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.