Affine acquiert le Marché Vaugirard à Paris

Affine acquiert le Marché Vaugirard à Paris©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 17 novembre 2017 à 21h02

Affine acquiert auprès de la société belge Banimmo (dont elle détient 49,5%), le marché Vaugirard, situé à Paris 15ème face à la gare Montparnasse. Cette galerie commerciale, ouverte sur le Boulevard de Vaugirard, rassemble 25 commerces de proximité pour l'essentiel sur 2.132 m2, autour d'un supermarché Géant Casino. Il bénéficie d'un environnement dynamique et mixte, de bureaux sur le boulevard Vaugirard et d'habitation sur la rue Falguière. Il a fait l'objet depuis 2015 d'une rénovation et d'une recommercialisation qui lui permettent, avec un taux d'occupation de 96%.

Le centre dégage un loyer annuel de 690 kE.

Cette opération permet d'accroître les loyers d'Affine tout en renforçant les moyens de Banimmo pour le développement de ses réserves foncières en Belgique. Elle a été réalisée sur la base de la valeur d'expertise de l'ensemble immobilier à fin juin 2017.

 
4 commentaires - Affine acquiert le Marché Vaugirard à Paris
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug .....
    référence à l'article :

    Les lourds chantiers de Castaner à la tête d'En marche
    Statut : refusé
    Il y a 12 minutes
    le 18 11 2017 à 17 53

    Avec des résultats à cette "élection" (moderne et en totale opposition à ces anciennes primaires) ou ses nombreux contradicteurs ont du se soumettre à la dure loi de la démocratie, M. Castaner peut se draper dans un beau costume d'utopie et personne ne remarquera en lui un prodigieux et insoupçonnable propagandiste de l'esclavagisme totalitaire.

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finace" il semblerait qu'il y ait un bug .....
    référence à l'article :

    Grande roue de la place de la Concorde à Paris : Belmondo et Delon aux côtés de Campion
    Statut : refusé
    Il y a 15 minutes
    le 18 11 2017 à 12 24

    Mme hidalgo devrait le savoir, on arrête pas la roue qui tourne ! Déjà à l'époque Philippe Murray s'était fendu d'un article sur le sujet :
    c'est le cri du perroquet...
    [....]
    Autant d’interrogations dangereuses, comme on voit, et tout à fait en désaccord avec la modernité moderne qui exige comme première condition, pour ne pas se fâcher, qu’on ne la discute pas. C’est d’ailleurs par là que Christophe Girard, sinistre préposé à la Culture de la Mairie de Paris, a clos la controverse. En déclarant qu’hésiter plus longtemps à reconnaître sans réserve au perroquet de Broodthaers le statut d’œuvre d’art revenait à « ouvrir la porte au fascisme ». Devant une telle mise en demeure, qui ne se dresserait pas au garde-à-vous ? Qui, surtout, aurait le mauvais goût de faire remarquer que c’est précisément ça l’essence du fascisme, le refus de la discussion sur la réalité au profit des mots d’ordre ; et qu’en se servant du Mal comme instrument de chantage on le laisse s’incruster dans le discours du Bien et s’y exprimer avec la force décuplée de l’intimidation ? Personne. Voilà donc Coco, entre ses palmiers, destiné à monter la garde à la porte de l’enfer. Chargé de veiller au salut de la civilisation contre la barbarie. En tant qu’œuvre d’art confirmée et estampillée. Cher Coco. On a quand même envie de lui dire de tenir bon. Et de bien surveiller la porte. Toutes les portes. Y compris celles de la Mairie de Paris.


    On peut donc se demander si cette grande roue qui tourne, pour Mme Hidalgo aussi, n'est pas une porte ouverte ?

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique il semblerait qu'il y ait un bug .....

    Les négociations climatiques à l'épreuve des réalités
    camus - Il y a 33 minutes
    On devrait nous dire combien de CO2 dégagé pour assurer tous les transports aériens de tous ces milliers de personnes déplacées pour l' occasion ? et ne parlons pas des frais engendrés par ces déplacements inutiles, il faudra à présent définir des taxes pour les citoyens, c'est bien l' essentiel dans l' histoire comme le disait le président américain


    Commentaire jon de lionne
    signaler au modérateurcommenter
    Statut : refusé
    Il y a 16 minutes
    le 18 11 2017 à 10 52

    Bonjour Camus, il y a effectivement un vide juridique qu'il faut combler au plus vite de façon à ce que les citoyens du monde puissent être informés du nombre de tonnes de Co² emises par les déplacements de ceux qui parlent des émissions de co².

    Les gens préoccupés par la pollution au Co² ne peuvent que comprendre cela.

    Je pense que des débats avec des experts devraient être organisés sur les plateaux de télés afin que la bouillie intellectuelle préalable à l'écriture d'un loi puisse émerger dans l'apaisement réglementaire.

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique il semblerait qu'il y ait un bug .....


    référence à l'article :

    Les lourds chantiers de Castaner à la tête d'En marche
    Statut : refusé
    Il y a 15 heures
    le 17 11 2017 à 18 09

    je pense que ce poste aurait pu revenir à M. Juppé qui est dans l'idéologie de LREM et qui aurait pu se faire épauler par Maël de Calan et Bayrou !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]