Affine : maintien du dividende à 1 euro

Affine : maintien du dividende à 1 euro©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 01 mars 2018 à 08h21

Affine est parvenu à faire progresser ses résultats l'an dernier avec un bénéfice net part de groupe en hausse de 66,7% à 9,1 millions d'euros pour des loyers nets de 29,6 ME (+0,5%). La capacité d'autofinancement s'établit à 15,1 ME
contre 14,3 ME. Compte tenu de la stabilité du BFR (versus +0,2 ME en 2016) et de l'intégration des flux opérationnels de Banimmo (0,4 ME), le cash-flow opérationnel passe de 22,4 ME à 20,2 ME.

L'Actif Net Réévalué EPRA (hors droits, déduction faite des TSDI et après retraitement de la juste valeur des instruments dérivés et des impôts différés), est en recul de 2,3% à 210,6 ME, reflétant l'impact du résultat net et des distributions en 2017 (dividendes et rémunération des ORA et TSDI). Par action (hors autocontrôle et après conversion des ORA), l'ANR passe de 21 euros fin 2016 à 20,5 euros (-2,3%). L'ANNNR EPRA (hors droits), qui intègre la juste valeur de l'endettement et des instruments de couverture, et les impôts différés, s'élève à 22,7 euros par action contre 24 euros fin 2016.

Le Conseil d'administration a décidé de proposer à l'Assemblée générale de maintenir à 1 euro le montant du dividende par action payable au titre de l'exercice.

Affine explique poursuivre sa stratégie de renouvellement et de rationalisation du portefeuille (essentiellement dans les immeubles de bureaux), seul ou en partenariat, dans le cadre d'un développement équilibré entre Paris Métropole et six métropoles régionales (Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes et Toulouse). Ainsi, en 3 ans la part des villes cibles dans le patrimoine est passée de 52% à 76%. Cette stratégie
devrait permettre à Affine de maintenir sa politique de
distribution.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU