Air France : 7500 emplois en moins d'ici 2022 ?

Air France : 7500 emplois en moins d'ici 2022 ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 30 juin 2020 à 13h48

A l'image de la situation chez Airbus, la spéculation sur les coupes d'effectifs à venir chez Air France vont bon train. Si 'Bloomberg' avait évoqué il y a une quinzaine de jours la volonté de la compagnie nationale de voir partir 8.300 salariés via un plan de départs volontaires, soit environ 17% de ses équipes, l''AFP' indique ce mardi que le management compte supprimer plus de 7.500 postes d'ici fin 2022. Citant des sources syndicales, l'agence précise que les "suppressions de postes, exprimées en ETP (équivalents temps plein), passeront par des départs naturels non remplacés (environ 3.500) et par des départs volontaires pour l'essentiel, même si, de mêmes sources, des départs contraints ne sont pas exclus pour le personnel du réseau court-courrier". Des Comités sociaux et économiques (CSE) sont prévus ce vendredi pour évoquer le sujet.

Actionnaire d'Air France KLM, l'Etat, qui a participé au plan de sauvetage du groupe, a indiqué à plusieurs reprises que la restructuration de la compagnie devait se faire sans "souffrance sociale". Bruno Le Maire a par exemple dernièrement affirmé sur 'France Inter' qu'il souhaitait voir moins de 8.000 départs et surtout aucun licenciement sec chez AF : "oui, il y a des ajustements qui seront nécessaires pour Air France (...) mais je souhaite et je demande à Air France qu'il n'y ait pas de départ forcé. Je crois que c'est ça la ligne rouge, importante, qu'il n'y ait pas de départ contraint chez Air France".

La compagnie nationale s'est engagée à abaisser de moitié ses émissions de CO2 en France d'ici 2024 suite à l'aide financière de l'Etat de 7 MdsE, via notamment une réduction de 40% de son offre intérieure. Le quotidien 'Les Echos' affirmait récemment que le plan "Vesta" était sur la table et que "l'objectif affiché est de parvenir à un accord avec les syndicats avant la première semaine de juillet".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.