Air France est "au bord du gouffre" estime Agnès Pannier-Runacher

Air France est "au bord du gouffre" estime Agnès Pannier-Runacher©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 03 juillet 2020 à 18h06

Une centaine de salariés d'Air France et de ses sous-traitants ont manifesté ce vendredi devant le siège social de la compagnie aérienne à Roissy-en-France pour dénoncer le plan social actuellement présenté aux représentants du personnel.
La direction de la compagnie a fait savoir aux syndicats qu'elle comptait supprimer près de 7.500 emplois d'ici 2022, soit plus de 16% de ses effectifs. Ce matin, la direction a confirmé que 1.022 postes allaient être supprimés au sein de la filiale Hop! qui compte 2.700 salariés, selon la CGT.

Un peu plus de la moitié des suppressions de postes pourraient être absorbées par les départs à la retraite prévus pour les trois prochaines années, selon un document de travail envoyé aux syndicats que l'agence Reuters a pu consulter. Le solde devrait faire l'objet d'un plan de départ. Le personnel au sol, notamment les fonctions support, devrait être le plus impacté...

La secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie, Agnès Pannier-Runacher, a estimé vendredi sur Sud Radio que la compagnie était "au bord du gouffre" et que les aides étaient justifiées. Elle a toutefois exhorté la direction à favoriser les départs volontaires. "Un plan social réussi est effectivement un plan social où il n'y a pas de départs contraints", a-t-elle expliqué. Le gouvernement avait annoncé au mois de mai qu'il débloquerait 7 Milliards d'euros pour venir en aide au groupe aérien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.