Air France KLM : le rebond tourne court

Air France KLM : le rebond tourne court©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 27 janvier 2021 à 15h08

Air France KLM, qui progressait étonnamment ce matin, évolue désormais dans le rouge alors que Berenberg a dégradé le titre à 'vendre' avec une cible ajustée de 2,9 à 3 euros. Globalement, le courtier estime que la trajectoire de redressement des compagnies aériennes est remise en question par les nouvelles mesures de confinement et les restrictions aux frontières qui prennent le dessus sur l'enthousiasme lié au déploiement des vaccins anti Covid-19.

Air France KLM, qui progressait étonnamment ce matin, évolue désormais dans le rouge alors que Berenberg a dégradé le titre à 'vendre' avec une cible ajustée de 2,9 à 3 euros. Globalement, le courtier estime que la trajectoire de redressement des compagnies aériennes est remise en question par les nouvelles mesures de confinement et les restrictions aux frontières qui prennent le dessus sur l'enthousiasme lié au déploiement des vaccins anti Covid-19.

Le broker ajoute que les réservations de sièges "déprimées" pèsent sur la capacité des transporteurs à revenir à un seuil de rentabilité. Du côté de la compagnie franco-néerlandaise, Berenberg met en avant les problèmes de trésorerie et de structure du capital. Les besoins en capitaux du transporteur pourraient être plus de 3 fois supérieurs à la capitalisation boursière actuelle.

Le Crédit Suisse (sous-performer') s'inquiète pour sa part de la validation par l'Autorité de régulation des transports de la hausse de 2,5% des redevances aéroportuaires applicables sur les aéroports de Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly et Paris-Le Bourget à compter du 1 er avril. Selon la banque, cette revalorisation rend encore plus compliqués la restructuration et le désendettement du groupe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.