Air France : KLM n'envisage pas de divorcer

Air France : KLM n'envisage pas de divorcer©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 01 avril 2020 à 22h25

La compagnie néerlandaise KLM n'envisage pas de se séparer de sa maison-mère Air France-KLM, a indiqué mercredi son directeur général, alors que les deux compagnies aériennes font face à l'effondrement du trafic lié à la crise du coronavirus.

"Nous ne travaillons pas sur des scénarios de désalliance", a déclaré Pieter Elbers selon des propos rapportés par 'RTL'. "Nous travaillons sur le financement", a-t-il ajouté. Interrogée par l'agence Reuters', un porte-parole de KLM a confirmé que ces citations du patron de KLM étaient exactes.

Le ministère néerlandais des Finances discute avec KLM d'un soutien financier. Pieter Elbers a déclaré mercredi qu'une injection de capital par l'Etat était une possibilité.

Les investisseurs spéculent également sur un renforcement de l'Etat français dans le capital d'Air France, voire une nationalisation de la compagnie française, dont l'Etat français détient actuellement environ 14,3%.

Les restrictions de voyage prises par les gouvernements dans le contexte de la pandémie de coronavirus ont réduit les vols d'Air France-KLM à seulement 10% environ de leur capacité habituelle.

Le 24 mars, l'Association internationale du transport aérien (IATA) a revu à la hausse ses prévisions de pertes pour les compagnies aériennes du fait de la crise du coronavirus. Celle-ci devrait entraîner un manque à gagner pour l'ensemble de l'industrie de 252 milliards de dollars cette année, (soit 44% du total des ventes de 2019...) contre une perte de 113 Mds$ estimée précédemment.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.