Air France KLM prend de la hauteur après une belle publication

Air France KLM prend de la hauteur après une belle publication©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 31 juillet 2019 à 09h26

Air France KLM pointe dans les premières positions du SRD à la faveur d'un gain de 4,4% à 9,1 euros. Le marché salue le beau deuxième trimestre de la compagnie aérienne, qui a dégagé sur la période un bénéfice opérationnel de 400 millions d'euros, en progression de 54 ME sur un an, et supérieur aux 336 ME attendus par les analystes. Le transporteur franco-hollandais est parvenu à tirer son épingle du jeu dans un environnement compliqué comme l'ont montré les dernières publications de Ryanair ou Lufthansa.

La marge opérationnelle s'est améliorée de 0,8 point à 5,7% alors que la recette unitaire du Groupe est stable, avec un effet positif de la recette unitaire passage de 53 ME contrebalancé par l'impact de -54 ME de l'activité cargo. Le bénéfice net est ressorti à 80 ME pour des revenus de 7,05 MdsE (+4,5% à change constant).

Le groupe a généré un cash-flow libre d'exploitation ajusté positif de 110 millions d'euros, en progression de 111 ME. Cette hausse s'explique principalement par une différence de calendrier d'investissements au deuxième trimestre, comparé à 2018.

Le transporteur va poursuivre ses démarches de réduction de coûts, avec un objectif de diminution pour 2019 entre -1% et 0% à change et carburant constants. La facture carburant 2019 est prévue en augmentation de 550 ME comparé à 2018 à 5,5 MdsE , sur la base des courbes à terme au 26 juillet 2019. Enfin, le Groupe prévoit un plan d'investissement de 3,2 milliards d'euros pour l'année 2019 et un ratio Dette nette/EBITDA en dessous de 1,5x.

Les analystes de Bernstein qualifient ces résultats de "solides", avec une activité qui semble afficher une "forme décente" et des perspectives "encourageantes". Un point d'interrogation subsiste, toutefois, sur les nouvelles commandes potentielles de A321 et A320, plus gros et plus coûteux, note le broker.

Liberum note pour sa part que le résultat d'exploitation, meilleur que prévu, a été soutenu par une amélioration de 0,8% des recettes unitaires et de 2,3% des coûts unitaires hors carburant. Toutefois, les effets de carburant et de change ont été défavorables et l'amélioration globale est à relier à une base de comparaison favorable. Les réservations à terme suggèrent que les perspectives à long terme demeurent encourageantes, mais le broker s'attend à d'autres défis à court terme. Enfin, la valorisation reste, à juste titre, peu exigeante, avec une nouvelle stratégie qui n'a pas encore été présentée et dont l'exécution ne sera vraisemblablement pas simple. Liberum est à 'conserver' sur la valeur avec un objectif de 10 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.