Air France KLM : un EBITDA attendu significativement négatif sur 2020

Air France KLM : un EBITDA attendu significativement négatif sur 2020©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 07 mai 2020 à 09h36

Air France KLM recule de 3,5% à 4 euros après un point trimestriel très dégradé, comme anticipé. Crise du Covud-19 oblige, la compagnie franco-néerlandaise a essuyé une perte opérationnelle de 815 millions d'euros sur les trois premiers mois de l'année alors que le déficit net a atteint 1,8 MdE. Le groupe, qui a suspendu environ 95% de ses capacités prévues pour le deuxième trimestre (-80% attendu pour le troisième trimestre), a mis en oeuvre diverses mesures de protection rapides et efficaces des liquidités. Mais compte tenu de la visibilité très limitée et des dégâts causés par la crise, la société devra aller plus loin. Lors d'un entretien accordé à Reuters, Ben Smith a indiqué que la compagnie allait entamer des pourparlers avec les syndicats français sur une éventuelle réduction de ses effectifs. Selon le directeur général du groupe, la base d'emplois doit refléter un niveau d'activité plus faible. Air France emploie quelque 45.000 personnes et KLM, 35.000.

Concernant les perspectives, le transporteur prévoit une lente reprise de l'activité à l'été 2020, avec la levée progressive des restrictions aux frontières, et un impact négatif prolongé sur la demande passage, qui ne devrait pas revenir au niveau d'avant crise avant plusieurs années. Dans ces conditions, le groupe va repositionner sa flotte avec une réduction structurelle de la capacité d'au moins 20% en 2021 par rapport au niveau d'avant crise.

Par ailleurs AF-KLM prévoit un EBITDA significativement négatif sur 2020 et une perte au niveau du résultat d'exploitation nettement plus élevée au deuxième trimestre qu'au premier trimestre.

"Des incertitudes demeurent sur l'évolution du Covid-19 et nous invitent à être prudents dans les hypothèses de reprise des prochains mois. L'engagement des gouvernements français et néerlandais à soutenir financièrement notre groupe, ainsi que le fait que nos banquiers participent à ces programmes, témoignent fortement de leur confiance dans notre capacité à surmonter cette crise et à nous reconstruire. Nous travaillons sur un nouveau plan pour que le groupe Air France-KLM retrouve sa compétitivité dans un monde profondément bouleversé et réaffirme son leadership dans la transition durable du transport aérien. Ces nouvelles orientations seront présentées dans les prochains mois", affirme le DG du groupe Air France-KLM,.

Si les recettes sont ressorties inférieures aux attentes et que la compagnie a "coulé" pour afficher une perte nette, la présentation montre que la direction "réagit extrêmement bien à cette crise sans précédent", indique Bernstein. La réorganisation précédente, les plans de réduction des coûts semblaient déjà fonctionner, mais les projets "ne suffisent plus" et la nouvelle stratégie devrait être publiée en milieu d'année, souligne l'analyste. Le soutien des gouvernements et une "gestion financière habile" ont permis de protéger l'entreprise, qui dispose de suffisamment de liquidités pour résister aux "maux de tête" croissants de l'industrie aérienne...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.