Air France KLM : une autre recapitalisation en 2021 ?

Air France KLM : une autre recapitalisation en 2021 ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 19 avril 2021 à 11h38

Air France KLM est dans une position de trésorerie acceptable aujourd'hui. S'exprimant lors d'un événement du secteur organisé en ligne, Ben Smith, le patron du transporteur franco-néerlandais a néanmoins souligné que le groupe pourrait solliciter une nouvelle levée de capitaux cette année afin de réduire sa dette et de renforcer son bilan : "nous avons une lourde dette qui pèse sur notre bilan, donc cela devrait peut-être être réexaminé dans le courant de l'année... Si et quand il y a un bon moment pour le faire, je ne suis pas en mesure aujourd'hui de confirmer une quelconque date".

Air France KLM est dans une position de trésorerie acceptable aujourd'hui. S'exprimant lors d'un événement du secteur organisé en ligne, Ben Smith, le patron du transporteur franco-néerlandais a néanmoins souligné que le groupe pourrait solliciter une nouvelle levée de capitaux cette année afin de réduire sa dette et de renforcer son bilan : "nous avons une lourde dette qui pèse sur notre bilan, donc cela devrait peut-être être réexaminé dans le courant de l'année... Si et quand il y a un bon moment pour le faire, je ne suis pas en mesure aujourd'hui de confirmer une quelconque date".

Air France-KLM a annoncé lundi dernier le lancement d'une augmentation de capital de 988 millions d'euros, au prix de 4,84 euros par action, dans le cadre du nouveau plan d'aide obtenu auprès de l'Etat français face à la crise due au coronavirus. Selon Ben Smith, l'opération s'est bien déroulée : "Notre opération se termine aujourd'hui - nous verrons les chiffres définitifs. Les banques, les analystes financiers, les fonds nous ont dit qu'ils étaient positifs, plus positifs que ce à quoi je m'attendais".

Le dirigeant a par ailleurs déclaré qu'Air France-KLM prévoyait toujours d'opérer à 50% de ses capacités pendant la période estivale mais espérait augmenter son activité grâce à l'accélération de la campagne vaccinale contre le COVID-19 en Europe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.