Air France KLM : vers une perte opérationnelle de 1,3 MdE au premier trimestre

Air France KLM : vers une perte opérationnelle de 1,3 MdE au premier trimestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 06 avril 2021 à 11h07

Air France KLM limite son repli à 0,8% à 5,1 euros en fin de matinée. La compagnie a profité des annonces relatives à la prochaine recapitalisation de la branche française pour faire le point sur son activité. Comme prévu, le groupe a continué à subir l'impact négatif de la crise du Covid au cours du premier trimestre 2021, notamment en raison d'une troisième vague de la pandémie dans plusieurs pays européens et du maintien des restrictions sur le transport aérien prises par un nombre important de pays.

Air France KLM limite son repli à 0,8% à 5,1 euros en fin de matinée. La compagnie a profité des annonces relatives à la prochaine recapitalisation de la branche française pour faire le point sur son activité. Comme prévu, le groupe a continué à subir l'impact négatif de la crise du Covid au cours du premier trimestre 2021, notamment en raison d'une troisième vague de la pandémie dans plusieurs pays européens et du maintien des restrictions sur le transport aérien prises par un nombre important de pays.

Sur la base des résultats comptables de janvier et février et des prévisions révisées à la fin de chaque mois, AF-KLM s'attend à ce que le résultat d'exploitation du premier trimestre 2021 soit de l'ordre de -1,3 milliard d'euros et que l'EBITDA soit de l'ordre de -750 millions d'euros, en dessous de l'EBITDA du quatrième trimestre 2020, tel qu'indiqué lors de la présentation des résultats de l'année 2020. Il convient de noter qu'au cours des deux premiers mois de 2021, le résultat d'exploitation et l'EBITDA ont été nettement supérieurs aux hypothèses budgétées par le Groupe, et que les dépenses d'investissement ont également été inférieures de 10 % au budget sur cette période, ce qui reflète le contrôle efficace mis en place par la direction sur les investissements, permettant à la société de disposer d'une solide liquidité et de lignes de crédit de 8,8 milliards d'euros au 28 février 2021.

Au cours des prochains mois, et en particulier au début de l'été, le transporteur prévoit toujours une reprise significative de la demande, en supposant que les effets positifs des campagnes de vaccination accélérées dans plusieurs pays pourraient déclencher des restrictions moins strictes sur les voyages de passagers à travers ces pays.

Par ailleurs, concernant le plan de renforcement du capital d'AF approuvé par Bruxelles, la compagnie a bien précisé que d'autres mesures visant à renforcer le capital du groupe sont actuellement à l'étude, plusieurs d'entre elles devant être prises avant l'Assemblée générale annuelle de 2022. L'État néerlandais poursuit également de son côté ses discussions avec la Commission européenne concernant des mesures potentielles destinées à KLM.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.