Air France : la direction propose une négociation pluriannuelle sur les salaires

Air France : la direction propose une négociation pluriannuelle sur les salaires
Photo d'un tableau d'annulation de vol dans un aéroport

Boursier.com, publié le mardi 10 avril 2018 à 21h05

Air France et ses clients vivront demain un 7e jour de grève en 6 semaines. Minoritaires à l'échelle de l'entreprise, ces grèves n'en ont pas moins des répercussions commerciales et opérationnelles dramatiques, elles détruisent l'image et les résultats de la compagnie. Elles mettent à rude épreuve les équipes au travail, qui font face aux clients déçus et mécontents, et ravivent des tensions internes, explique Air France qui regrette que les propositions de négociation formulées aient été rejetées jusqu'ici.

La direction d'Air France rappelle le sens des mesures salariales et d'intéressements importantes appliquées en 2018, et alerte sur les risques encourus par la compagnie si elle augmentait massivement et brutalement ses coûts, dans un contexte de concurrence accrue. Cependant, dans un esprit de dialogue et de responsabilité, la direction d'Air France propose aux organisations syndicales l'ouverture d'une négociation pluriannuelle sur les salaires (2019-2021).

Cette négociation, intercatégorielle comme le demandent les organisations représentatives, doit conduire à un véritable pacte de croissance. La dimension pluriannuelle permettra d'apporter des réponses aux revendications exprimées et d'inscrire dans le temps des mesures que la compagnie ne peut pas supporter de façon brutale.

Revalorisation de 1%

Afin de mettre un terme à ce conflit, dans le cadre de cette négociation, la direction proposera d'appliquer une partie des mesures à venir dès le 1er avril 2018, en revalorisant les grilles de salaires de 1%, portant à 2% la revalorisation des grilles de rémunération pour 2018.

Cette négociation débutera dès jeudi 12 avril. Il est proposé qu'elle se déroule sans interruption jusqu'à la finalisation d'un accord ouvert à la signature.

Par cette proposition, la direction appelle les organisations syndicales à suspendre le conflit le temps de cette négociation.

La négociation engagée depuis 2 semaines avec les organisations représentatives des pilotes se poursuivra autour des thèmes spécifiques aux pilotes, dans un cadre équilibré qui permette de garantir la dynamique de croissance sur laquelle nous nous sommes engagés.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.