Air Liquide : nette reprise des ventes au T3

Air Liquide : nette reprise des ventes au T3
Air Liquide, Benoît Potier, PDG

Boursier.com, publié le vendredi 23 octobre 2020 à 07h46

Le chiffre d'affaires du Groupe Air Liquide s'est établi à 4.980 millions d'euros au 3ème trimestre 2020. Le modèle d'affaires a démontré sa résilience ces derniers mois dans un contexte sanitaire difficile... L'activité reprend sur l'ensemble des géographies avec des ventes à -0,9% sur base comparable au 3ème trimestre 2020, proche du niveau de 2019.

La Chine affiche le niveau de reprise le plus dynamique avec des ventes en forte croissance au 3ème trimestre alors que la situation est plus contrastée dans le reste de la zone Asie-Pacifique. L'activité est en cours d'amélioration en Europe, en croissance par rapport à 2019. Les signes d'une reprise plus progressive sont notables en Amérique du Nord et l'activité reste solide en Amérique du Sud, notamment la Grande Industrie et la Santé. Les ventes consolidées de l'Ingénierie & Construction (-24,4%) reflètent l'allocation prioritaire des ressources aux projets internes. L'activité Marchés Globaux & Technologies retrouve sa croissance à deux chiffres, avec des ventes en forte hausse de +11,4% au 3ème trimestre. Du fait d'importants effets négatifs de change (- 3,7%), de périmètre significatif (-2,6%) et d'énergie (-1,5%), le chiffre d'affaires publié du Groupe est en retrait de -8,7%.

Le chiffre d'affaires Gaz & Services du 3ème trimestre 2020 atteint 4.777 millions d'euros, en léger retrait de -0,9% sur base comparable. Les forts effets négatifs de change (-3,8%), de périmètre significatif (-2,7%), et d'énergie (-1,5%) pénalisent le chiffre d'affaires publié des activités Gaz & Services, en retrait de -8,9%. L'effet périmètre significatif reflète la cession de schülke dans la Santé et la réduction de la participation du Groupe dans un distributeur au Japon au 3ème trimestre 2020, ainsi que la cession des unités de Fujian Shenyuan en septembre 2019.

La dette nette s'établit à 11.745 millions d'euros, en forte baisse par rapport à 13.176 millions d'euros à fin juin 2020, bénéficiant de flux de trésorerie opérationnels élevés et de produits de cessions d'activités.
La capacité d'autofinancement s'élève à 3.648 millions d'euros à fin septembre 2020, soit 23,9% des ventes, représentant une forte amélioration de +240 points de base par rapport au 3ème trimestre 2019. Le ratio de dette nette sur fonds propres, ajusté de la saisonnalité du dividende, s'établit à 58,3%, également en baisse significative par rapport à fin décembre 2019 (64%).

PERSPECTIVES

Ce 3ème trimestre est caractérisé par une nette reprise des ventes. Par rapport à un 2ème trimestre 2020 marqué par l'impact de la pandémie, toutes les activités et toutes les géographies s'améliorent. Le chiffre d'affaires du Groupe s'élève à 5 milliards d'euros, à -0,9% en comparable (-8,7% en publié, reflétant les impacts négatifs du change, du prix de l'énergie et d'un effet périmètre significatif).

Les activités Gaz & Services, soit 96% des ventes du Groupe, sont quasi stables, intégrant des situations contrastées. La Santé et l'Électronique restent particulièrement dynamiques ; les ventes de la Grande Industrie se sont redressées alors que l'Industriel Marchand, qui affiche une nette amélioration séquentielle, reste à un niveau encore inférieur à celui de 2019. Sur le plan géographique, par rapport au 3ème trimestre 2019, les ventes progressent à données comparables en Europe et en Asie, tandis que la zone Amériques s'améliore par rapport au 2ème trimestre 2020.

L'activité Marchés Globaux & Technologies renoue également avec la croissance, tandis que les ventes Ingénierie & Construction s'améliorent très progressivement par rapport aux trimestres précédents.

Le Groupe poursuit sa dynamique d'amélioration de la marge opérationnelle, avec notamment 311 millions d'euros d'efficacités sur les 9 premiers mois, en ligne avec son objectif annuel de plus de 400 millions d'euros, et le plan de réduction de coûts supplémentaire continue à porter ses fruits.

La poursuite de l'amélioration de la performance se traduit par des flux de trésorerie opérationnels qui s'élèvent à près de 24% des ventes. Le cycle d'investissement demeure bien orienté et les opportunités à 12 mois, qui se recentrent sur les marchés en croissance, sont d'un montant élevé. Les décisions d'investissement, gages de croissance future, sont importantes à 2,1 milliards d'euros à fin septembre, dont près d'1/3 liées à la transition énergétique.

Dans un contexte de mesures de confinement locales limitées et d'une reprise progressive d'activité d'ici la fin de l'année 2020, Air Liquide est confiant dans sa capacité à augmenter à nouveau sa marge opérationnelle et à réaliser un résultat net proche de celui de 2019, à taux de change constant.

Commentant l'activité du 3ème trimestre 2020, Benoît Potier, Président-Directeur Général du groupe Air Liquide a déclaré :
"Ce 3ème trimestre est caractérisé par une nette reprise des ventes. Par rapport à un 2ème trimestre 2020 marqué par l'impact de la pandémie, toutes les activités et toutes les géographies s'améliorent. Le chiffre d'affaires du Groupe s'élève à 5 milliards d'euros, à -0,9% en comparable (-8,7% en publié, reflétant les impacts négatifs du change, du prix de l'énergie et d'un effet périmètre significatif).
Les activités Gaz & Services, soit 96 % des ventes du Groupe, sont quasi stables, intégrant des situations contrastées. La Santé et l'Électronique restent particulièrement dynamiques ; les ventes de la Grande Industrie se sont redressées alors que l'Industriel Marchand, qui affiche une nette amélioration séquentielle, reste à un niveau encore inférieur à celui de 2019. Sur le plan géographique, par rapport au 3ème trimestre 2019, les ventes progressent à données comparables en Europe et en Asie, tandis que la zone Amériques s'améliore par rapport au 2ème trimestre 2020.
L'activité Marchés Globaux & Technologies renoue également avec la croissance, tandis que les ventes Ingénierie & Construction s'améliorent très progressivement par rapport aux trimestres précédents.
Le Groupe poursuit sa dynamique d'amélioration de la marge opérationnelle , avec notamment 311 millions d'euros d'efficacités sur les 9 premiers mois, en ligne avec son objectif annuel de plus de 400 millions d'euros, et le plan de réduction de coûts supplémentaire continue à porter ses fruits.
La poursuite de l'amélioration de la performance se traduit par des flux de trésorerie opérationnels qui s'élèvent à près de 24% des ventes. Le cycle d'investissement demeure bien orienté et les opportunités à 12 mois, qui se recentrent sur les marchés en croissance, sont d'un montant élevé. Les décisions d'investissement, gages de croissance future, sont importantes à 2,1 milliards d'euros à fin septembre, dont près d'1/3 liées à la transition énergétique.
Dans un contexte de mesures de confinement locales limitées et d'une reprise progressive d'activité d'ici la fin de l'année 2020, Air Liquide est confiant dans sa capacité à augmenter à nouveau sa marge opérationnelle et à réaliser un résultat net(1) proche de celui de 2019, à taux de change constant."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.