Air Liquide va acquérir et opérer le plus grand site de production d'oxygène au monde et en réduire de 30% les émissions de CO2

Air Liquide va acquérir et opérer le plus grand site de production d'oxygène au monde et en réduire de 30% les émissions de CO2©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 29 juillet 2020 à 07h13

En ligne avec son plan de réduction d'émissions de CO2, Sasol a signé un accord de négociation exclusive avec Air Liquide en vue de l'acquisition par Air Liquide du plus grand site de production d'oxygène au monde situé à Secunda en Afrique du Sud. Dans ce cadre, Air Liquide exploiterait les 16 unités de séparation de gaz de l'air de ce site, correspondant à une capacité de 42.000 tonnes/jour, en complément de l'unité que le Groupe y opère déjà actuellement, et lancerait un plan pluriannuel de modernisation de ces installations. Outre des bénéfices en matière de sécurité, de fiabilité et d'efficacité, la solution proposée par Air Liquide permettrait, avec le concours de Sasol, de viser une réduction des émissions de CO2 associées à la production d'oxygène de 30% à 40% d'ici à 2030. Le montant de l'investissement initial s'élèverait à environ 8,5 milliards de Rand sud-africains (soit de l'ordre de 440 millions d'euros).

Air Liquide accompagne depuis de nombreuses années Sasol, entreprise d'énergie et de chimie, sur le site de Secunda depuis 1979. Acteur industriel majeur, Sasol est au coeur d'un écosystème particulièrement critique pour l'économie du pays. Air Liquide a fabriqué et vendu à Sasol les 16 unités de production de gaz de l'air que le Groupe rachète aujourd'hui, en complément de l'unité qu'il exploite en direct. Un plan pluriannuel d'investissement et de modernisation est associé à cette opération.

Les parties ont pour but de négocier des accords définitifs dans les prochains mois. Ces accords seront conditionnés à l'obtention des autorisations données par les autorités compétentes.

L'externalisation de la production d'oxygène à Air Liquide est un gage d'amélioration en termes de sécurité, de fiabilité, et d'efficacité, notamment sur le plan énergétique. Une performance rendue possible par la mise en place de pratiques opérationnelles extrêmement maîtrisées, de technologies de dernière génération, d'investissements de modernisation et de capacités digitales optimisant la gestion de ces actifs et la consommation d'énergie. En outre, il est prévu de sécuriser un approvisionnement en grandes quantités d'électricité renouvelable, dans le contexte de l'appel d'offres lancé par Sasol pour fournir 600 MW d'énergie renouvelable au site de Secunda. La mise en oeuvre de l'ensemble de ces solutions permettrait à Air Liquide de réduire de 30% à 40% les émissions de CO2 liées à la production d'oxygène à horizon 2030, en ligne avec l'engagement de Sasol de réduire son empreinte carbone.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.