Airbus : au coeur de la bataille entre le fondateur d'easyJet et sa direction

Airbus : au coeur de la bataille entre le fondateur d'easyJet et sa direction
EasyJet compagnie aérienne

Boursier.com, publié le mardi 12 mai 2020 à 15h44

Airbus cède encore plus de 5% à 51,6 euros ce mardi à Paris. L'actualité autour du géant européen reste pour le moins morose. Après les propos guère optimistes du patron de Boeing, le patron de Ryanair vient d'indiquer que sa filiale Lauda était en pourparlers avec les loueurs d'avions pour ne pas recevoir les 10 320neo prévus cette année.

La bataille entre le fondateur d'easyJet et la direction fait rage

Airbus se retrouve par ailleurs au coeur d'une guerre infernale entre le management d'easyJet et son fondateur et principal actionnaire, Sir Stelios Haji-Ioannou. Ce dernier est prêt à offrir une récompense pouvant aller jusqu'à 5 millions de livres sterling à toute personne qui lui fournirait des informations utiles conduisant à l'annulation de la commande de 107 appareils de la famille A320neo obtenue auprès d'Airbus. Ambiance...

"easyJet est actuellement dirigé par certains directeurs que je ne peux considérer que comme des "canailles". Cela reste mon opinion sincère. Les Canailles veulent maintenir le contrat Airbus malgré le fait qu'il y a de nombreuses preuves que cette obligation de payer Airbus conduira easyJet à l'insolvabilité d'ici décembre 2020. Comme il est évident qu'easyJet n'a besoin ni de plus d'avions déficitaires ni d'un passif massif, nous devons établir pourquoi les dirigeants d'easyJet veulent encore poursuivre dans cette voie", explique Sir Stelios, dont la famille détient 33,7% du capital du transporteur britannique.

Jusqu'à 5 Mds£ de récompense !

L'homme d'affaires précise qu'il cherche à obtenir des conseils ou des informations d'initiés chez easyJet sur toute transaction suspecte avec Airbus, mettant en avant les allégations de corruption ayant dernièrement visées le géant de l'aéronautique. "Si vous êtes un employé actuel ou ancien d'easyJet, ou si vous avez vu quelque chose de suspect chez quelqu'un d'easyJet dans ses relations avec Airbus, vous pourriez recevoir une récompense de Stelios allant jusqu'à 5 millions de livres".

easyJet se défend

"Comme nous l'avons déjà déclaré, le conseil d'administration rejette fermement toute insinuation selon laquelle easyJet serait impliquée dans des irrégularités. easyJet a maintenu les plus hauts standards de gouvernance et de contrôle en ce qui concerne ses processus d'acquisition d'avions", explique la compagnie dans un communiqué. easyJet a précisé qu'elle avait engagé un auditeur externe pour examiner le processus de sélection de la flotte qui a conduit à une commande d'Airbus de 4,5 milliards de livres sterling en 2013 et le rapport de l'auditeur a confirmé que des processus solides avaient été suivis.

Un 22 mai qui s'annonce très tendu

Sir Stelios Haji-Ioannou a demandé l'organisation d'un vote spécial des actionnaires le 22 mai prochain pour tenter de destituer le directeur général, le président et deux autres dirigeants de la compagnie aérienne. Il lui faudra plus de 50% des voix pour réussir son pari, encore loin d'être gagné, alors que plusieurs actionnaires ont déjà indiqué qu'ils soutiendraient la direction.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.