Airbus décroche le contrat de Constellation Optique 3D du CNES

Airbus décroche le contrat de Constellation Optique 3D du CNES©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 08 juillet 2019 à 19h08

Airbus s'est vu attribuer par le Centre National d'Etudes Spatiales (CNES) le contrat CO3D (Constellation Optique 3D) portant sur la fourniture d'un modèle numérique de surface (MNS) global de haute résolution.

Avec un lancement prévu pour fin 2022, la constellation CO3D, composée de quatre satellites identiques réalisés par Airbus, fournira quotidiennement des images stéréoscopiques de l'ensemble du globe, d'une résolution de 50 cm. Les données ainsi acquises alimenteront une chaîne de traitement digital, ouverte et exploitée par Airbus, qui intègrera les algorithmes du CNES afin de créer des cartes 3D ultra précises de la surface émergée de notre planète.

D'une masse d'environ 300 kg, les satellites CO3D rejoindront la flotte de satellites optiques et radar d'Airbus, renforçant ainsi sa capacité à répondre aux besoins d'applications toujours plus importants. Bénéficiant d'une nouvelle génération de plateformes tout-électriques extrêmement novatrices, ces satellites particulièrement agiles introduiront une nouvelle approche dans l'acquisition, le traitement et la transmission d'images vers le sol. Associée aux quatre satellites Pléiades Neo, la constellation CO3D offrira un taux de revisite inégalé pour des images de très haute résolution.

"La constellation CO3D représente une avancée majeure en matière d'observation de la Terre. Elle s'appuie sur les dernières innovations d'Airbus qui révolutionneront l'accès aux données 3D de très haute résolution", a déclaré Jean-Marc Nasr, Directeur général de Space Systems au sein d'Airbus. "Ce contrat conforte Airbus en tant que partenaire de confiance pour le CNES et les autorités françaises et renforce notre position de leader du marché en Europe et dans le monde".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.