Airbus démarre les soldes... de contentieux

Airbus démarre les soldes... de contentieux©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 15 janvier 2018 à 07h39

Le marathon judiciaire auquel s'attend Airbus avec les enquêtes en cours concernant les pots-de-vin présumés versés pour obtenir des contrats entre dans sa dernière ligne droite. En guise de "mise en bouche", l'industriel a fait le point au cours du weekend sur deux affaires pendantes.

La première porte sur une sentence arbitrable de 104 millions d'euros dans le cadre d'un vieux contrat signé par Matra en 1992 pour la vente de missile à Taïwan. Un litige commercial et pas une accusation de corruption, a pris soin de préciser Airbus, qui pourrait interjeter appel de cette affaire vieille de 25 ans. La seconde mise au point est une réaction à un article de la presse allemande concernant le contentieux avec l'Autriche sur la vente d'Eurofighter d'occasion. Le groupe confirme qu'il a entamé des discussions avec le Parquet de Munich (qui instruit le dossier) en vue d'éteindre l'action. Le 'Süddeutsche Zeitung' a laissé entendre samedi qu'Airbus serait prêt à verser 70 à 80 ME pour solder le contentieux. Le montant est une pure spéculation, a toutefois précisé un porte-parole du groupe européen. Sur ce cas en revanche, il n'a pas indiqué que l'affaire ne concerne pas des faits de corruption, puisque ce serait précisément le cas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.