Airbus : léger repli après une dégradation d'analyste

Airbus : léger repli après une dégradation d'analyste
A380, airbus, ANA

Boursier.com, publié le mercredi 11 décembre 2019 à 09h07

Airbus débute la séance en léger retrait de 0,3% à 123,9 euros alors que Jefferies a dégradé la valeur à 'conserver'. Le broker estime qu'il est nécessaire, pour le géant européen, de mettre l'accent sur la solidité financière au cours des 24 à 36 prochains mois pour investir dans la préparation aux pressions environnementales et rationaliser la fabrication et l'assemblage. Dans ces conditions, le courtier ne prévoit pas de rachat d'actions ou de dividendes spéciaux, mais plutôt une sorte de période de transition qui pourrait permettre de créer une société encore plus 'précieuse'.

L'électrification pourrait amener à des changements substantiels dans la conception des avions, créant le risque qu'un concurrent ne parvienne à une rupture technologique et menace la position d'Airbus... Une forte solidité financière peut aider à contrer ce risque, estime l'analyste, qui porte son objectif de 110 à 120 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.