Airbus met la pédale douce sur l'A380neo

Airbus met la pédale douce sur l'A380neo

A380

Boursier.com, publié le vendredi 20 novembre 2015 à 11h11

L'A380neo d'Airbus ne verra pas le jour avant 2022, a expliqué hier le patron de l'avionneur, Fabrice Brégier, lors d'une conférence à New York. Le dirigeant a reconnu le désamour de certaines compagnies pour le très gros porteur, qu'il met sur le compte de la frilosité et du conservatisme de quelques transporteurs, dont l'objectif premier est de protéger leurs parts de marché plutôt que de se développer. "Notre problème, c'est de prouver qu'un aussi gros appareil a un marché", a-t-il ajouté. Le discours paraît moins optimiste que celui qui dominait jusque-là. Les incantations de John Leahy lors du dernier Salon du Bourget, en juin, sur de nouvelles commandes d'A380 avant la fin de l'année, pourraient rester lettre morte et les hésitations sur une version modernisée de l'appareil ne poussent pas vraiment les compagnies à la consommation. Airbus se retient donc de progresser trop rapidement sur un projet qui cherche encore sa clientèle.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Airbus met la pédale douce sur l'A380neo
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]