Airbus peut-il faire capoter l'OPA hostile sur GKN ?

Airbus peut-il faire capoter l'OPA hostile sur GKN ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 15 mars 2018 à 07h04

Le patron opérationnel de la division aviation commerciale d'Airbus, l'écossais Tom Williams, est en passe de relancer le vieux débat sur les divergences d'intérêts entre les industriels et les financiers. Le dirigeant a mis les pieds dans le plat en expliquant au 'Financial Times' qu'il sera pratiquement impossible à Airbus de donner de nouvelles tâches à GKN, dont il est le plus gros client, si Melrose parvient à mener à bien son OPA hostile sur l'équipementier britannique. La raison ? Melrose est un spécialiste du redressement des entreprises et sera trop concentré sur la performance à court terme, selon Williams. Notre industrie ne peut pas se soumettre à des investissements financiers à court terme, qui vont évidemment réduire les budgets de recherche-développement et limiter une innovation vitale, a expliqué l'intéressé au quotidien des affaires, qui a se pose donc ouvertement la question de donner de nouveaux projets à GKN si le sous-traitant était dépourvu d'actionnaire de long terme.

Melrose se défend

Le 'FT' souligne que Tom Williams n'a jamais prononcé explicitement le nom de Melrose. Toutefois, tout désigne cette entreprise. Melrose, qui a connu plusieurs succès en redressant des industriels en difficultés, a vivement réagi aux critiques en clamant qu'il investit dans ses activités et dans sa relation clients comme si les actifs lui appartenaient pour toujours. Mais la position d'Airbus reste un coup dur pour le prétendant. GKN a réalisé 10,4 milliards de livres de chiffre d'affaires l'année dernière, mais plus de la moitié provient de son pôle automobile, que le management souhaite céder à Dana. Dans l'aéronautique, les revenus 2017 ont atteint 3,6 Mds£, dont près de 20%, 700 M£, en provenance d'Airbus, à qui il va falloir apporter de sérieuses garanties au risque d'effrayer les investisseurs institutionnels prêts à accompagner Melrose.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.