Airbus : résultats meilleurs qu'attendu, hémorragie stoppée au niveau du free cash-flow

Airbus : résultats meilleurs qu'attendu, hémorragie stoppée au niveau du free cash-flow©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 29 octobre 2020 à 08h12

Airbus dévoile des résultats supérieurs aux attentes du marché au troisième trimestre et indique viser l'équilibre en termes de "free cash-flow" (avant fusions et acquisitions et financement des client) au quatrième trimestre, dans l'hypothèse de l'absence d'une nouvelle dégradation de l'économie mondiale et du trafic aérien. Cet indicateur a atteint 600 millions d'euros sur juillet-septembre grâce un nombre de livraisons plus élevé qu'au trimestre précédent et un strict contrôle des coûts.

L'Ebit ajusté trimestriel s'est établi à 820 ME, en repli de 49%, contre 705,1 ME de consensus, pour des revenus de 11,21 MdsE (-27%). Les recettes d'Airbus ont fléchi de 33%, celles d'Airbus Helicopters de 4%, et celles d'Airbus Defence and Space de 11%. La perte opérationnelle consolidée ressort à 626 ME, en raison notamment d'une provision de 1,2 milliard d'euros relative au plan de restructuration tandis que le déficit net atteint 767 ME contre un profit de 989 ME un an plus tôt.

Sur neuf mois, la perte opérationnelle consolidée ressort à 2,1 MdsE, avec un flux de trésorerie avant M&A et financement clients négatif à hauteur de 11,8 MdsE.

Les commandes d'avions commerciaux se sont élevées à 300 sur les neuf premiers mois de l'année (2019 : 127 avions), tandis que le carnet de commandes comprend désormais 7.441 avions commerciaux au 30 septembre.

We have made good progress in adapting our business to the new COVID-19 environment. Thanks to #TeamAirbus for making it possible in such a challenging context. #AirbusResults https://t.co/2kDe6mW3Wn
- Guillaume Faury (@GuillaumeFaury)

"Après neuf mois de 2020, nous voyons maintenant les progrès réalisés dans l'adaptation de notre entreprise au nouvel environnement de marché lié au COVID-19. Malgré la reprise du transport aérien plus lente que prévu, nous avons fait converger la production et les livraisons d'avions commerciaux au troisième trimestre et nous avons arrêté la consommation de trésorerie conformément à notre ambition", a déclaré Guillaume Faury, directeur général d'Airbus. "En outre, la provision pour restructuration comptabilisée montre que nos discussions avec les partenaires sociaux et les parties prenantes ont bien progressé. Notre capacité à stabiliser le cash-flow au cours du trimestre nous donne confiance pour publier une prévision de cash-flow libre pour le quatrième trimestre".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.