Airbus : réunion au sommet ?

Airbus : réunion au sommet ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 08 janvier 2021 à 17h42

Airbus, le leader aéronautique européen, prévoit une "réunion au sommet" avec ses plus grands fournisseurs dans les prochains, face aux rumeurs selon lesquelles l'avionneur repousserait la hausse de sa production d'avions en raison de la nouvelle vague de l'épidémie. C'est ce qu'a appris Reuters de sources industrielles. Le meeting impliquerait le président exécutif du groupe, Guillaume Faury, ainsi que les dirigeants de plusieurs fournisseurs majeurs. La réunion est attendue la semaine prochaine et "devrait donner le ton pour l'année à venir", selon les sources de l'agence. Le groupe avait précédemment indiqué qu'il souhaitait être en mesure d'augmenter de 18% la production de ses avions de la famille A320 pour la porter à 47 appareils par mois d'ici juillet, alors qu'elle était de 60 avant la crise, mais cet objectif a été repoussé au quatrième trimestre et pourrait l'être à nouveau, ajoute Reuters, citant des analystes et une source au sein de la chaîne d'approvisionnement, ainsi qu'un autre fournisseur selon lequel l'objectif serait hors de portée cette année.

Airbus, le leader aéronautique européen, prévoit une "réunion au sommet" avec ses plus grands fournisseurs dans les prochains, face aux rumeurs selon lesquelles l'avionneur repousserait la hausse de sa production d'avions en raison de la nouvelle vague de l'épidémie. C'est ce qu'a appris Reuters de sources industrielles. Le meeting impliquerait le président exécutif du groupe, Guillaume Faury, ainsi que les dirigeants de plusieurs fournisseurs majeurs. La réunion est attendue la semaine prochaine et "devrait donner le ton pour l'année à venir", selon les sources de l'agence. Le groupe avait précédemment indiqué qu'il souhaitait être en mesure d'augmenter de 18% la production de ses avions de la famille A320 pour la porter à 47 appareils par mois d'ici juillet, alors qu'elle était de 60 avant la crise, mais cet objectif a été repoussé au quatrième trimestre et pourrait l'être à nouveau, ajoute Reuters, citant des analystes et une source au sein de la chaîne d'approvisionnement, ainsi qu'un autre fournisseur selon lequel l'objectif serait hors de portée cette année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.