Airbus, Rolls-Royce et Siemens veulent faire voler un avion hybride en 2020

Airbus, Rolls-Royce et Siemens veulent faire voler un avion hybride en 2020©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 28 novembre 2017 à 11h22

Trois grands industriels européens, Airbus, Rolls-Royce et Siemens, ont scellé un partenariat pour développer un démonstrateur de vol destiné à rapprocher les avions commerciaux du vol hybride. Le premier vol de cet engin, baptisé E-Fan X, est prévu pour 2020, après une campagne complète d'essais au sol. Les partenaires utiliseront provisoirement un avion d'essai BAe 146, dont l'un des quatre réacteurs aura été remplacé par un moteur électrique de deux mégawatts. Des dispositions seront prises pour remplacer une deuxième turbine par un moteur électrique une fois que la maturité du système aura été démontrée.

"Les leçons que nous avons tirées d'un long passé de démonstrateurs de vol électriques, qui a commencé avec le Cri-Cri, puis l'e-Genius et l'E-Star et a atteint son apogée avec, plus récemment, l'E-Fan 1.2, associées aux fruits de la collaboration E-Aircraft Systems House avec Siemens, ouvriront la voie à un avion commercial monocouloir hybride sûr, efficient et économique", a commenté le patron de l'innovation d'Airbus, Paul Eremenko. Le démonstrateur E-Fan X explorera les défis des systèmes de propulsion de forte puissance, tels que les effets thermiques, la gestion de poussée électrique, les effets de l'altitude et de la dynamique sur les systèmes électriques et les questions de compatibilité électromagnétique, précise le groupe.

Chacun sa spécialité

Au sein du trio, Airbus se chargera de l'intégration globale, de l'architecture de contrôle du système de propulsion hybride et des batteries. Rolls-Royce fournira le turbomoteur, le générateur de deux mégawatts et l'électronique de puissance. Avec Airbus, Rolls-Royce travaillera également sur l'adaptation de la soufflante à la nacelle existante et au moteur électrique Siemens. L'allemand est donc pour sa part préposé aux moteurs électriques de deux mégawatts et à leur boîtier de commande électronique de puissance. Il apportera auss l'inverseur, le convertisseur DC/DC et le système de distribution de puissance.

L'E-Fan X est la réponse apportée par l'industrie européenne à la problématique du rapport de l'UE "Flightpath 2050 Vision for Aviation". Il préconise une réduction des émissions de CO2 de 60%, une réduction des émissions d'oxydes d'azote de 90% et une réduction du bruit de 75 %). "Ces objectifs ne sont pas réalisables avec les technologies actuelles", soulignent Airbus, Rolls-Royce et Siemens. Les montants d'investissements n'ont pas été communiqués.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.